Citations

Vous trouverez ici des traduction littérales de citations de l’Esprit de Prophétie (en grande majorité) fréquemment utilisées parmi nous. Pour faire une recherche par mots :
– Si vous êtes sur PC, vous pouvez faire “CTRL + F”.
– Si vous êtes sur MAC, vous pouvez faire “CMD + F”.

Au cas où vous voudriez télécharger cette liste, en voici une copie : Citations version 1.0

Nous vous invitons à prendre l’habitude de consulter cet article, car il sera mis à jour régulièrement avec de nouvelles citations.

Citation Originale Citation Traduite
It was the Lion of the tribe of Judah who unsealed the book and gave to John the revelation of what should be in these last days. TM 115.2 ; Testimonies to Ministers, 115.2. Ce fut le Lion de la tribu de Juda qui descella le livre et donna à Jean la révélation de ce qui se passera dans ces derniers jours. Testimonies to Ministers, 115.2.
Daniel stood in his lot to bear his testimony which was sealed until the time of the end, when the first angel’s message should be proclaimed to our world. These matters are of infinite importance in these last days; but while “many shall be purified, and made white, and tried,” “the wicked shall do wickedly: and none of the wicked shall understand.” How true this is! Sin is the transgression of the law of God; and those who will not accept the light in regard to the law of God will not understand the proclamation of the first, second, and third angel’s messages. The book of Daniel is unsealed in the revelation to John, and carries us forward to the last scenes of this earth’s history. TM 115.3 ; Testimonies to Ministers, 115.3. Daniel se tint sur son lot (héritage) pour donner son témoignage lequel a été scellé jusqu’au temps de la fin, lorsque le message du premier ange devrait être proclamé à notre monde. Ces sujets sont d’une importance infinie en ces derniers jours ; mais tandis que “beaucoup seront purifiés, et rendus blancs et éprouvés,” “les méchants agiront méchamment, et aucun des méchants ne comprendra.” Combien cela est vrai ! Le péché est la transgression de la loi de Dieu ; et ceux qui n’accepteront pas la lumière en ce qui concerne la loi de Dieu ne comprendront pas la proclamation des messages du premier, second et troisième anges. Le livre de Daniel est descellé dans la révélation à Jean, et nous porte en avant vers les dernières scènes de l’histoire de cette terre. Testimonies to Ministers, 115.3.
We ask John what he saw and heard in the vision at Patmos, and he answers: “And I saw in the right hand of Him that sat on the throne a book written within and on the backside, sealed with seven seals. And I saw a strong angel proclaiming with a loud voice, Who is worthy to open the book, and to loose the seals thereof? And no man in heaven, nor in earth, neither under the earth, was able to open the book, neither to look thereon.” 20MR 197.1 ; Manuscript Releases, volume 20, 197.1. Nous demandons à Jean ce qu’il vit et entendit dans la vision à Patmos, et il répond : ‘Et je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône, un livre écrit à l’intérieur et au dos, scellé de sept sceaux. Et je vis un ange vigoureux, proclamant d’une voix forte : Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en délier les sceaux ? Et nul homme, ni dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, n’était capable d’ouvrir le livre, ni le regarder. Et moi, je pleurais beaucoup, parce que nul homme n’était trouvé digne d’ouvrir et de lire le livre, ni de le regarder’. Apocalypse 5.1-4. Manuscript Releases, volume 20, 197.1.
There in His open hand lay the book, the roll of the history of God’s providences, the prophetic history of nations and the church. Herein was contained the divine utterances, His authority, His commandments, His laws, the whole symbolic counsel of the Eternal, and the history of all ruling powers in the nations. In symbolic language was contained in that roll the influence of every nation, tongue, and people from the beginning of earth’s history to its close. 20MR 197.2 ; Manuscript Releases, volume 20, 197.2. Ici dans sa main ouverte le livre est étalé, le rouleau de l’histoire des providences de Dieu, l’histoire prophétique des nations et de l’église. A l’intérieur est contenu les déclarations divines, Son autorité, ses commandements, ses lois, l’ensemble des conseils symboliques éternels, et l’histoire de tous les pouvoirs gouvernants des nations, dans un langage symbolique était contenu dans ce rouleau l’influence de chaque nation, langue, et peuple du commencement de l’histoire de la terre à sa fin. Manuscript Releases, volume 20, 197.2.
What Daniel was commanded to seal up and close, (Dan.xii,4,) is now, through the all-powerful mediation of the Lion of the tribe of Judah, revealed unto us. Rev.v,5. Hence “many run to and fro, and knowledge is increased.” … The opening, then, and unfolding of the prophetic word, is another convincing proof that we are arrived at the end of the age; the unsealing of prophecy, and the revelation of the “mystery of God,” being reserved unto “the time of the end.” Dan.xii,9; Rev.x,7. November 1, 1853 JWe, ARSH 132.15 ; James White, Review and Herald, November 1, 1853, par. 15. Ce qui a été demandé à Daniel de sceller et de fermer (Daniel 12.4) nous est révélé maintenant, par la médiation toute puissante du Lion de la tribu de Juda. Apocalypse 5.5. Désormais « beaucoup courrons ça et là, et la connaissance augmentera »… L’ouverture, alors et la révélation de la parole prophétique, est une autre preuve convaincante que nous sommes arrivés à la fin de l’âge, le descellement de la prophétie, et la révélation du « mystère de Dieu » étant réservés au « temps de la fin ». Daniel 12.9 – Apocalypse 10.7 » James White, Review and Herald, 1er Novembre 1853.
I dreamed that God, by an unseen hand, sent me a curiously wrought casket about ten inches long by six square, made of ebony and pearls curiously inlaid. To the casket there was a key attached. I immediately took the key and opened the casket, when, to my wonder and surprise, I found it filled with all sorts and sizes of jewels, diamonds, precious stones, and gold and silver coin of every dimension and value, beautifully arranged in their several places in the casket; and thus arranged they reflected a light and glory equaled only to the sun. I thought it was not my duty to enjoy this wonderful sight alone, although my heart was overjoyed at the brilliancy, beauty, and value of its contents. I therefore placed it on a center table in my room and gave out word that all who had a desire might come and see the most glorious and brilliant sight ever seen by man in this life. The people began to come in, at first few in number, but increasing to a crowd. When they first looked into the casket, they would wonder and shout for joy. But when the spectators increased, everyone would begin to trouble the jewels, taking them out of the casket and scattering them on the table. I began to think that the owner would require the casket and the jewels again at my hand; and if I suffered them to be scattered, I could never place them in their places in the casket again as before; and felt I should never be able to meet the accountability, for it would be immense. I then began to plead with the people not to handle them, nor to take them out of the casket; but the more I pleaded, the more they scattered; and now they seemed to scatter them all over the room, on the floor and on every piece of furniture in the room. I then saw that among the genuine jewels and coin they had scattered an innumerable quantity of spurious jewels and counterfeit coin. I was highly incensed at their base conduct and ingratitude, and reproved and reproached them for it; but the more I reproved, the more they scattered the spurious jewels and false coin among the genuine. I then became vexed in my physical soul and began to use physical force to push them out of the room; but while I was pushing out one, three more would enter and bring in dirt and shavings and sand and all manner of rubbish, until they covered every one of the true jewels, diamonds, and coins, which were all excluded from sight. They also tore in pieces my casket and scattered it among the rubbish. I thought no man regarded my sorrow or my anger. I became wholly discouraged and disheartened, and sat down and wept. While I was thus weeping and mourning for my great loss and accountability, I remembered God, and earnestly prayed that He would send me help.Immediately the door opened, and a man entered the room, when the people all left it; and he, having a dirt brush in his hand, opened the windows, and began to brush the dirt and rubbish from the room. I cried to him to forbear, for there were some precious jewels scattered among the rubbish. He told me to “fear not,” for he would “take care of them”. Then, while he brushed the dirt and rubbish, false jewels and counterfeit coin, all rose and went out of the window like a cloud, and the wind carried them away. In the bustle I closed my eyes for a moment; when I opened them, the rubbish was all gone. The precious jewels, the diamonds, the gold and silver coins, lay scattered in profusion all over the room. He then placed on the table a casket, much larger and more beautiful than the former, and gathered up the jewels, the diamonds, the coins, by the handful, and cast them into the casket, till not one was left, although some of the diamonds were not bigger than the point of a pin. He then called upon me to “come and see.” I looked into the casket, but my eyes were dazzled with the sight. They shone with ten times their former glory. I thought they had been scoured in the sand by the feet of those wicked persons who had scattered and trod them in the dust. They were arranged in beautiful order in the casket, every one in its place, without any visible pains of the man who cast them in. I shouted with very joy, and that shout awoke me. EW 81-83 ; Early Writings, 81-83. « J’ai rêvé que Dieu par une main invisible m’avait envoyé un bel écrin ciselé d’environ dix pouces de long par six au carré (carré = 6×6, 10x6x6 = 360 = une année biblique), fait avec du bois d’ébène et des perles curieusement incrustées. Une clé était attachée à l’écrin. Et immédiatement je pris la clé et ouvris l’écrin, quand à ma grande surprise, je le trouvais pleins de toutes sortes et tailles de joyaux, diamants, pierres précieuses, et de pièces d’or et d’argent de dimensions et de valeurs différentes, arrangées merveilleusement dans leurs différentes places dans l’écrin, et l’ensemble était si bien arrangé qu’il s’en dégageait une lumière et gloire que seul le soleil pouvait égaler. Je pensais qu’il n’était pas de mon devoir de profiter de cette merveilleuse vue seul, bien que mon cœur ait été ravi de l’éclat, de la beauté et de la valeur de son contenu. Je le plaçai donc au centre d’une table (Mai 1842) dans ma chambre et demandais à tous ceux qui en avaient le désir de venir et de voir la vue la plus brillante et glorieuse jamais vu par l’homme dans cette vie. Le peuple commença à venir, en premier en petit nombre, mais devenant une foule. Quand ils ont regardé pour la première fois à l’écrin, ils étaient émerveillés et poussaient des cris de joie (1840-1844). Mais quand le nombre des spectateurs augmenta, chaque personne voulut toucher les joyaux, les prenant de l’écrin (1863) et les dispersèrent (1) sur la table. Je commençais à penser que le propriétaire me demanderait des comptes et me reprendrai l’écrin et les joyaux des mains ; et si je les laissais être dispersés (2), je ne pourrai jamais les remettre à leur place dans l’écrin comme ils étaient disposés auparavant. Et je sentis que je ne pourrai jamais être capable de rembourser, car ce serait immense. J’ai commencé à supplier les personnes de ne pas toucher les joyaux, ni de les retirer de l’écrin, mais plus je suppliais, plus ils en dispersaient (3), et maintenant ils les dispersaient (4) dans toute la pièce, sur le sol et dans chaque coin de la chambre. Je m’aperçus même que parmi les bonnes pièces et les joyaux, ils avaient dispersé (5) une quantité de faux joyaux et de pièces contrefaites. (après 1888) Je fus indigné de leur conduite vile et de leur ingratitude et les réprimandais et leurs adressais de violents reproches, mais plus je les réprimandais, plus ils dispersaient (6) les faux joyaux et les fausses pièces parmi les véritables. Je fus vexé dans mon âme, et je commençais à user de la force physique en les poussant hors de la chambre, mais pendant que j’en mettais en dehors, trois autres entraient et amenaient des saletés et des copeaux et du sable et toutes sortes de déchets, jusqu’à ce que tout cela recouvre les vrais joyaux, diamants, et pièces de sorte que l’on ne pouvait plus les voir. Ils mirent aussi en pièce l’écrin (1919) et le dispersèrent (7) parmi les déchets. Je pensais qu’aucun homme ne considérait ma tristesse et ma colère. Et je commençais à être découragé et je m’assis et pleura. Alors que je pleurais et me lamentais pour ma grande perte et ma responsabilité. Je me souvins de Dieu, et je priais avec ferveur pour qu’Il puisse m’envoyer de l’aide. Immédiatement la porte s’ouvrit, et un homme entra dans la pièce, quand toutes les personnes l’avaient quitté. Et il, avait un balai à la main, il ouvrit les fenêtres, et commença à balayer la saleté et les déchets de la pièce. « Je lui criai de s’abstenir, car parmi les déchets il y avait de précieux joyaux dispersés. Il me répondit « Ne crains point » car je prendrais soin d’eux. Alors, pendant qu’il balaya la poussière et les déchets, les faux joyaux et les pièces contrefaites, tout s’éleva et sorti par la fenêtre comme un nuage, et le vent les emporta. Dans ce remue-ménage je fermai les yeux pour un moment, quand je les rouvris, la saleté avait disparu. Les précieux joyaux, les diamants, les pièces d’or et d’argent, étaient dispersés à profusion dans toute la pièce. Ensuite, il plaça sur la table (9/11) un écrin, beaucoup plus large et plus magnifique que le premier, (la Bible et l’Esprit de Prophétie) et rassembla tous les joyaux, les diamants, les pièces, à la main, et les mit dans l’écrin, aucun ne manqua bien que certains diamants n’étaient pas plus gros qu’une tête épingle. Ensuite, il m’appela et me dit « Viens et vois ». Je regardais dans l’écrin, mais mes yeux étaient éblouis par la vue. Ils brillaient avec dix fois plus de gloire que les premiers. Je pensais que les joyaux avaient été polis dans le sable par les pieds de ces méchantes personnes qui les avaient dispersées et piétinés dans la poussière. Ils étaient arrangés dans un bel ordre dans l’écrin, chacun à sa place, sans peine visible de l’homme qui les avait rangés à l’intérieur. Je poussais un cri joyeux, et ce cri me réveilla (Minuit) ». Early Writings, 81-83 ; Premiers Écrits, 81-84.
The “casket” represents the great truths of the Bible, relative to the second advent of our Lord Jesus Christ, which were given Bro. Miller to publish to the world. 1850 JW, BMD 3.3 ; James White (1850), Brother Miller’s Dream, 3.3, Footnotes. L’écrin représente les grandes vérités de la Bible, relatives au second retour de notre Seigneur Jésus Christ qui ont été données au Frère Miller à publier au monde. James White (1850), Brother Miller’s Dream, 3.3, Footnotes.
You are getting the coming of the Lord too far off. I saw the latter rain was coming as [suddenly as] the midnight cry, and with ten times the power. SpM 4.3 ; Spalding and Magan, 4.3. Vous placez la venue du Seigneur trop loin. J’ai vu que la pluie de l’arrière saison était venue aussi soudainement que le cri de minuit, et avec dix fois plus de puissance » Spalding and Magan, 4.3.
There are truths in the word which, like veins of precious ore, are hidden beneath the surface. The hidden treasure is discovered as it is searched for, as a miner searches for gold and silver. The evidence of the truth of God’s word is in the word itself. Scripture is the key that unlocks scripture. The deep meaning of the truths of God’s word is unfolded to our minds by His Spirit. 8T 157.1 ; Testimonies, volume 8, 157.1. Il se trouve des vérités dans la parole de Dieu, qui comme des veines d’un minerai précieux, sont cachées sous la surface. Le trésor caché est découvert alors qu’on le cherche, comme un minier recherche l’or et l’argent. Les preuves de la vérité de la parole de Dieu se trouvent dans la parole même. L’Écriture est la clé qui déverrouille l’écriture. La signification profonde des vérités de la parole de Dieu est dévoilée à nos esprits par Son Esprit. Testimonies, volume 8, 157.
The scribes and Pharisees professed to explain the Scriptures, but they explained them in accordance with their own ideas and traditions. Their customs and maxims became more and more exacting. In its spiritual sense, the sacred Word became to the people as a sealed book, closed to their comprehension. ST, May 17, 1905 par. 2 ; Signs of the Times, May 17, 1905. Les scribes et les pharisiens professaient expliquer les Écritures, mais ils les expliquaient selon leur propres idées et traditions. Leurs coutumes et leurs maximes étaient devenues de plus en plus exigeantes. Dans son sens spirituel, la parole sacrée était devenue pour le peuple comme un livre scellé, fermée à leur compréhension. Signs of the Times, 17 mai 1905.
When Christ came to this earth, the traditions that had been handed down from generation to generation, and the human interpretation of the Scriptures, hid from men the truth as it is in Jesus. The truth was buried beneath a mass of tradition. The spiritual import of the sacred volumes was lost; for in their unbelief men locked the door of the heavenly treasure. Darkness covered the earth, and gross darkness the people. Truth looked down from heaven to earth; but nowhere was revealed the divine impress. A gloom like the pall of death overspread the earth. SpM 58.4 ; Spalding and Magan, 58.4. Quand Christ vint sur cette terre, les traditions qui se sont transmises de génération en génération, et l’interprétation humaine des Ecritures, ont caché aux hommes la vérité telle qu’elle est Jésus. La vérité a été enterrée sous une masse de traditions. L’importance spirituelle des volumes sacrés a été perdue ; car dans leur incrédulité les hommes ont fermé la porte des trésors célestes. Les ténèbres recouvraient la terre, et d’épaisses ténèbres recouvraient le peuple. La vérité a été verrouillée du ciel vers la terre, mais nulle part n’était révélée l’impression divine. Les ténèbres comme un voile de mort couvraient la terre. Spalding and Magan, 58.4.
But the Lion of the tribe of Judah prevailed. He opened the seal that closed the book of divine instruction. The world was permitted to gaze upon pure, unadulterated truth. Truth itself descended to roll back the darkness and counteract error. A Teacher was sent from heaven with the light that was to light every man that comes into the world. There were men and women who were eagerly seeking for knowledge, the sure word of prophecy, and when it came, it was as a light shining in a dark place. SpM 58.5 ; Spalding and Magan, 58.5. Mais le Lion de la tribu de Juda l’emporta. Il a ouvert le sceau qui fermait le livre de l’instruction divine. Le monde a pu contempler la vérité pure et inaltérée. La vérité elle-même est descendue pour faire reculer les ténèbres et contrecarrer l’erreur. Un Enseignant a été envoyé du ciel avec la lumière qui devait éclairer chaque homme qui vient dans le monde. Il y avait là, des hommes et des femmes qui recherchaient ardemment la connaissance, la parole sûre de la prophétie, et quand elle est venue, c’était comme une lumière qui brille dans un lieu obscur. Spalding and Magan 58.5.
Like a tidal wave the movement swept over the land. From city to city, from village to village, and into remote country places it went, until the waiting people of God were fully aroused. Fanaticism disappeared before this proclamation like early frost before the rising sun. Believers saw their doubt and perplexity removed, and hope and courage animated their hearts. The work was free from those extremes which are ever manifested when there is human excitement without the controlling influence of the word and Spirit of God. It was similar in character to those seasons of humiliation and returning unto the Lord which among ancient Israel followed messages of reproof from His servants. It bore the characteristics that mark the work of God in every age. There was little ecstatic joy, but rather deep searching of heart, confession of sin, and forsaking of the world. A preparation to meet the Lord was the burden of agonizing spirits. There was persevering prayer and unreserved consecration to God. GC 400.2 ; The Great Controversy, 400.2. Comme un raz de marée le mouvement balaya le pays. De ville en ville, de village en village, et dans les campagnes éloignées il parvint, jusqu’à ce que le peuple de Dieu qui attendait fut pleinement réveillé. Le fanatisme disparu avant cette proclamation comme le gel précoce devant le soleil levant. Les croyants virent leur doute et leur perplexité ôtés et l’espoir et le courage animèrent leur cœur. L’œuvre était exempte de ces extrêmes qui se manifestent toujours quand il y a une excitation humaine, sans l’influence contrôlée de l’Esprit de Dieu. C’était similaire aux ces saisons d’humiliation et de retour au Seigneur qui chez l’ancien Israël, suivaient les messages de réprimandes de Ses serviteurs. Il portait les caractéristiques qui marquent l’œuvre de Dieu dans chaque génération. Il s’y trouve peu de joie extatique, mais plutôt un examen profond du cœur, la confession du péché, et l’abandon du monde. Une préparation pour rencontrer Dieu a été le fardeau des esprits agonisants. Il y avait des prières persévérante et une consécration sans limite à Dieu. The Great Controversy, 400 ; La Tragédie des Siècles, 433.
Another who participated in the movement testified: “It produced everywhere the most deep searching of heart and humiliation of soul before the God of high heaven. It caused a weaning of affections from the things of this world, a healing of controversies and animosities, a confession of wrongs, a breaking down before God, and penitent, brokenhearted supplications to Him for pardon and acceptance. It caused self-abasement and prostration of soul, such as we never before witnessed. As God by Joel commanded, when the great day of God should be at hand, it produced a rending of hearts and not of garments, and a turning unto the Lord with fasting, and weeping, and mourning. As God said by Zechariah, a spirit of grace and supplication was poured out upon His children; they looked to Him whom they had pierced, there was a great mourning in the land, . . . and those who were looking for the Lord afflicted their souls before Him.”–Bliss, in Advent Shield and Review, vol. I, p. 271 (January, 1845). GC 401.2 ; The Great Controversy, 401.2. Une autre personne qui a participé au mouvement témoigna : ‘Cela a produit partout la plus profonde introspection du cœur et l’humiliation de l’âme devant le Dieu du ciel. Cela a causé un sevrage des affections des choses de ce monde, une guérison des controverses et des animosités, une confession des fautes, un abandon à Dieu, des supplications venant d’un cœur repentant et d’un cœur brisé pour le pardon et l’acceptation. Cela a provoqué un abaissement et une prostration de l’âme, telle que nous n’avons jamais été témoins auparavant. Comme Dieu l’a demandé à Joël, lorsque le grand jour de Dieu sera proche, il produit des cœurs déchirés et non pas de vêtements, et un retour vers le Seigneur avec jeûne, pleurs et lamentations. Comme Dieu l’a dit par Zacharie, un esprit de grâce et de supplication a été déversé sur Ses enfants, ils ont regardé à Celui qui avait été percé, il y avait une grande lamentation dans le pays… et ceux qui recherchaient le Seigneur ont affligé leurs âmes devant Lui » Bliss, in Advent Shield and Review, vol. I, p. 271 (January, 1845). The Great Controversy, 401.2 ; La Tragédie des Siècles, 434.1.
Of all the great religious movements since the days of the apostles, none have been more free from human imperfection and the wiles of Satan than was that of the autumn of 1844. Even now, after the lapse of many years, all who shared in that movement and who have stood firm upon the platform of truth still feel the holy influence of that blessed work and bear witness that it was of God. GC 401.3 ; The Great Controversy, 401.3. De tous les grands mouvements religieux depuis l’époque des apôtres, aucun n’a été plus libre des imperfections humaines et des ruses de Satan que celui de l’automne 1844. Même maintenant, après de nombreuses années, tous ceux qui ont pris part à ce mouvement et qui se sont tenus fermes sur la plateforme de la vérité ressentent encore la sainte influence de cette œuvre bénie et rendent témoignage qu’elle venait de Dieu. Bliss, in Advent Shield and Review, vol. I, p. 271 (January, 1845). The Great Controversy, 401.3 ; La Tragédie des Siècles, 434.2.
The message, “Behold, the Bridegroom cometh!” was not so much a matter of argument, though the Scripture proof was clear and conclusive. There went with it an impelling power that moved the soul. There was no doubt, no questioning. Upon the occasion of Christ’s triumphal entry into Jerusalem the people who were assembled from all parts of the land to keep the feast flocked to the Mount of Olives, and as they joined the throng that were escorting Jesus they caught the inspiration of the hour and helped to swell the shout: “Blessed is He that cometh in the name of the Lord!” Matthew 21:9. In like manner did unbelievers who flocked to the Adventist meetings–some from curiosity, some merely to ridicule–feel the convincing power attending the message: “Behold, the Bridegroom cometh!” GC 402.2 ; The Great Controversy, 402.2. Le message : “Voici l’époux !” n’était pas tant une question de controverse, bien que la preuve scripturaire était claire et formelle. Il était accompagné d’une puissance irrésistible qui remuait l’âme. Il n’y avait pas de doutes ni de remise en cause. A l’occasion de l’entrée triomphale de Christ à Jérusalem le peuple qui était assemblée de toutes les parties du pays pour observer la fête affluait au Mont des Oliviers et alors qu’il se joignait à la foule qui escortait Jésus ils prirent l’inspiration de l’heure et aidèrent à faire gonfler le cri : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !” Matthieu 21.9. Il en fut de même des incroyants qui se pressaient dans les réunions adventistes, soit par curiosité, soit par dérision : tous sentirent la puissance convaincante qui accompagnait le message : ‘Voici l’époux !’ The Great Controversy, 402.2 ; La Tragédie des Siècles, 435.1.
At that time there was faith that brought answers to prayer–faith that had respect to the recompense of reward. Like showers of rain upon the thirsty earth, the Spirit of grace descended upon the earnest seekers. Those who expected soon to stand face to face with their Redeemer felt a solemn joy that was unutterable. The softening, subduing power of the Holy Spirit melted the heart as His blessing was bestowed in rich measure upon the faithful, believing ones. GC 402.3 ; The Great Controversy, 402.3. A ce moment-là, on vit se manifester la foi que Dieu exauce, la foi qui compte sur la rémunération. Comme des ondées sur une terre altérée, l’Esprit de grâce descendit sur ceux qui cherchaient Dieu avec ferveur. Ceux qui attendaient bientôt à se tenir face à face avec leur Rédempteur sentirent une joie solennelle qui était indescriptible. La puissance douce et convaincante du Saint-Esprit, richement répandue sur les âmes fidèles, fondait les cœurs alors que Ses bénédictions étaient accordées dans des riches mesures sur les fidèles, ceux qui croyaient. The Great Controversy, 402.3 ; La Tragédie des Siècles, 435.2.
Carefully and solemnly those who received the message came up to the time when they hoped to meet their Lord. Every morning they felt that it was their first duty to secure the evidence of their acceptance with God. Their hearts were closely united, and they prayed much with and for one another. They often met together in secluded places to commune with God, and the voice of intercession ascended to heaven from the fields and groves. The assurance of the Saviour’s approval was more necessary to them than their daily food; and if a cloud darkened their minds, they did not rest until it was swept away. As they felt the witness of pardoning grace, they longed to behold Him whom their souls loved. GC 403.1 ; The Great Controversy, 403.1. Avec soin et solennité ceux qui ont reçu le message parvinrent au moment où ils ont espéré rencontrer leur Seigneur. Chaque matin ils sentaient que c’était leur premier devoir de s’assurer la preuve de leur acceptation de Dieu. Leurs cœurs étaient intimement unis et ils priaient beaucoup les uns pour les autres et les uns avec les autres. Ils se rencontraient souvent dans des lieux retirés pour communier avec Dieu, et la voix d’intercession montait au ciel des champs et des bosquets. L’assurance de l’approbation du Sauveur leur était plus nécessaire que leur nourriture quotidienne. Si quelque nuage venait obscurcir leur âme, ils ne se reposaient pas tant qu’il ne fût dissipé. Le témoignage intime du pardon divin les faisait aspirer à contempler celui que leur âme aimait. The Great Controversy, 403.1 ; La Tragédie des Siècles, 435.2.
But again they were destined to disappointment. The time of expectation passed, and their Saviour did not appear. … GC 403.2 ; The Great Controversy, 403.2. Mais de nouveau ils étaient destinés au désappointement. Le temps fixé passa et, le Sauveur n’était pas venu. The Great Controversy, 403.2 ; La Tragédie des Siècles, 436.1.
The parable of the ten virgins of Matthew 25 also illustrates the experience of the Adventist people. In Matthew 24, in answer to the question of His disciples concerning the sign of His coming and of the end of the world, Christ had pointed out some of the most important events in the history of the world and of the church from His first to His second advent; namely, the destruction of Jerusalem, the great tribulation of the church under the pagan and papal persecutions, the darkening of the sun and moon, and the falling of the stars. After this He spoke of His coming in His kingdom, and related the parable describing the two classes of servants who look for His appearing. Chapter 25 opens with the words: “Then shall the kingdom of heaven be likened unto ten virgins.” Here is brought to view the church living in the last days, the same that is pointed out in the close of chapter 24. In this parable their experience is illustrated by the incidents of an Eastern marriage. GC 393.2 ; The Great Controversy, 393.2. La parabole des dix vierges de Mathieu 25, illustre aussi l’expérience du peuple Adventiste. Dans Matthieu 24, en réponse à la question de ses disciples sur le signe de sa venue et de la fin du monde, le Christ avait souligné certains des événements les plus importants de l’histoire du monde et de l’Eglise, de sa première à sa seconde avènement ; à savoir, la destruction de Jérusalem, la grande tribulation de l’église sous les persécutions païennes et papales, l’obscurcissement du soleil et de la lune, et la chute des étoiles. Après cela, il parla de sa venue dans son royaume et raconta la parabole décrivant les deux classes de serviteurs qui attendent son apparition. Le chapitre 25 s’ouvre avec ces mots : “Alors le royaume des cieux sera comparé à dix vierges”. Ici est porté à la vue l’église vivant dans les derniers jours, la même qui est indiquée à la fin du chapitre 24. Dans cette parabole, leur expérience est illustrée par les incidents d’un mariage oriental. The Great Controversy, 393.2 ; La Tragédie des Siècles, 425.2 ; TS 425.2
I am often referred to the parable of the ten virgins, five of whom were wise, and five foolish. This parable has been and will be fulfilled to the very letter, for it has a special application to this time, and, like the third angel’s message, has been fulfilled and will continue to be present truth till the close of time. … RH, August 19, 1890 par. 3 ; The Review and Herald, August 19, 1890, par. 3. J’ai souvent fait référence à la parabole des dix vierges, cinq ont été sages, et cinq ont été folles. Cette parabole a été et sera accomplie à la lettre, car elle a une application spéciale pour ce temps, comme le message des trois anges a été accompli et continuera à être vérité présente à la fin des temps. The Review and Herald, 19 août 1890, par. 3.
There is a world lying in wickedness, in deception, and delusion, in the very shadow of death,–asleep, asleep. Who are feeling travail of soul to awaken them? What voice can reach them? My mind is carried to the future when the signal will be given, “Behold the Bridegroom cometh; go ye out to meet Him.” But some will have delayed to obtain the oil for replenishing their lamps, and too late they will find that character, which is represented by the oil, is not transferable. That oil is the righteousness of Christ. It represents character, and character is not transferable. No man can secure it for another. Each must obtain for himself a character purified from every stain of sin. The Lord is coming in power and great glory. It will then be His work to make a complete separation between the righteous and the wicked. But the oil cannot then be transferred to the vessels of those who have it not. Then shall be fulfilled the words of Christ, “Two women shall be grinding together; the one shall be taken, and the other left. Two men shall be in the field; the one shall be taken, and the other left.” The righteous and the wicked are to be associated together in the work of life. But the Lord reads the character, He discerns who are obedient children, who respect and love His commandments. BEcho, May 4, 1896 par. 2 ; Bible Echo, May 4, 1896, par. 2. Il y a un monde couché dans la méchanceté, la tromperie, et l’illusion, dans l’ombre même de la mort – endormi, endormi. Qui ressent les douleurs des âmes pour les réveiller ? Quelle voix peut les atteindre ? Mon esprit est emporté vers l’avenir quand le signal sera donné : “Voici l’Époux vient ; sortez à sa rencontre.” Mais certains ont reporté l’acquisition de l’huile pour reconstituer leurs lampes, et trop tard, ils trouveront que ce caractère, qui est représenté par l’huile, n’est pas transférable. Cette huile est la justice de Christ. Elle représente le caractère, et le caractère n’est pas transférable. Aucun homme ne peut le sauvegarder pour un autre. Chacun doit obtenir pour lui-même un caractère purifié de toute souillure du péché. Le Seigneur vient en puissance et une grande gloire. Ce sera alors Son travail de faire une séparation complète entre le juste et le méchant. Mais l’huile ne pourra alors pas être transférée dans les récipients de ceux qui ne l’ont pas. Alors seront accomplies les paroles du Christ, “Deux femmes moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée. Deux hommes seront aux champs, l’un sera pris et l’autre laissé.” Le juste et le méchant doivent être associés ensemble dans le travail de la vie. Mais le Seigneur lit le caractère, Il discerne qui sont les enfants obéissants, qui respectent et aiment Ses commandements. ” Bible Echo, 4 mai 1896, par. 2.
Each of the ancient prophets spoke less for their own time than for ours, so that their prophesying is in force for us. “Now all these things happened unto them for ensamples: and they are written for our admonition, upon whom the ends of the world are come” (1 Corinthians 10:11). “Not unto themselves, but unto us they did minister the things, which are now reported unto you by them that have preached the gospel unto you with the Holy Ghost sent down from heaven; which things the angels desire to look into” (1 Peter 1:12). 3SM 338.1 ; Selected Messages, book 3, 338.1. Chacun des anciens prophètes parlait moins pour son propre temps que pour le nôtre, de sorte que sa prophétie est en vigueur pour nous. ‘Or toutes ces choses leur sont arrivées comme exemples ; et elles sont écrites pour notre admonition, nous sur qui les fins du monde sont parvenues.’ (1 Corinthiens 10.11). ‘À eux il a été révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour nous, qu’ils administraient ces choses, qui vous sont maintenant rapportées par ceux qui vous ont prêché l’évangile, avec l’Esprit Saint envoyé du ciel, lesquelles choses les anges désirent examiner.’ (1 Pierre 1:12). Selected Messages, vol 3, 338.1.
The Bible has accumulated and bound up together its treasures for this last generation. All the great events and solemn transactions of Old Testament history have been, and are, repeating themselves in the church in these last days. 3SM 339.1 ; Selected Messages, book 3, 339.1. La Bible a accumulé et réuni ses trésors pour cette dernière génération. Tous les grands événements et les transactions solennelles de l’histoire de l’Ancien Testament se répètent dans l’église des derniers jours. Selected Messages vol 3, 339.1.
In like manner the types which relate to the second advent must be fulfilled at the time pointed out in the symbolic service. GC 399.4 ; The Great Controversy, 399.4. Les types se rapportant à la seconde venue du Christ doivent être accomplis au temps marqué désigné dans le service symbolique. The Great Controversy, 399 ; La Tragédie des Siècles, 432.2.
Immediately following the spring disappointment missionary activity was reduced, but the Midnight Cry and Judgment Hour message continued to be preached but without the emphasis on a definite time period. The missionary thrust was now to induce people to live “in continual readiness and constant expectation of the Lord’s coming.” 1977 PGD, FSDA 93.4 ; P. Gerard Damsteegt, Foundations of the Seventh-day Adventist Message and Mission, 93.4. Immédiatement après le désappointement du printemps l’activité missionnaire a été réduite, mais le Cri de Minuit et le message de l’heure du jugement ont continué à être prêché mais sans l’emphase sur une période de temps définie. L’élan missionnaire consistait maintenant à induire les gens à vivre « dans la continuité de la préparation et une attente constante de la venue du Seigneur ». P. Gerard Damsteegt (1977), Foundations of the Seventh-day Adventist Message and Mission, 93.4.
After some months, a time setting expounded by Snow aroused the attention of many Millerites. Already in February 1844, on the basis that the 69th week (Dan. 9:27) terminated in the fall of A.D. 27, he reckoned that the Second Advent would take place in the autumn of 1844. In May 1844 Snow calculated the end of the 2300 days in the autumn of 1844 because of his view that the Crucifixion occurred in the middle of the 70th week in the spring of A.D. 31 and the 70th week terminated in the autumn of A.D. 34. 1977 PGD, FSDA 93.5 ; P. Gerard Damsteegt (1977), Foundations of the Seventh-day Adventist Message and Mission, 93.5. Après quelques mois, la fixation d’une date exposée par Snow a éveillé l’attention de beaucoup de Millérites. Déjà en février 1844, sur la base que la 69ème semaine (Daniel 9.27) s’est terminée à l’automne de l’an 27, il a calculé que le second avènement aurait lieu en l’automne 1844. En mai 1844, Snow a calculé la fin des 2300 jours à l’automne 1844 en raison de son interprétation que la crucifixion a eu lieu au milieu de la 70ème semaine au printemps de l’an 31 et la 70ème semaine s’est terminée à l’automne de l’an 34. P. Gerard Damsteegt (1977), Foundations of the Seventh-day Adventist Message and Mission, 93.5.
In the summer of 1844, midway between the time when it had been first thought that the 2300 days would end, and the autumn of the same year, to which it was afterward found that they extended, the message was proclaimed in the very words of Scripture: “Behold, the Bridegroom cometh!” GC 398.3 ; The Great Controversy, 398.3. En été 1844 à mi-chemin entre l’époque ou tout d’abord il a été supposé que les 2300 jours se termineraient, et l’automne de la même année, où il a été par la suite confirmé qu’ils s’étendaient, le message a été proclamé dans les mots mêmes de l’Écriture : ‘Voici l’Epoux vient !’ The Great Controversy, 398 ; La Tragédie des Siècles, 430.3.
“At Midnight a cry was raised, the bridegroom is coming, go ye out to meet him. Then all the virgins arose, and trimmed their lamps.” We have already shown that the tarrying time for the bridegroom by the prophetic periods was six months, beginning the 19th April down to 22nd October, 1844. The Midnight of this dark stupid time would be about July 20th. S. S. Snow gave the true Midnight Cry in the Tabernacle in Boston at this time, and it was received by the virgins in a different light from what it ever was before. He says he had been trying to make people believe it before, but without effect, because it was generally believed as we had been taught from 1840, that the Midnight Cry embraced the whole subject, even beginning back to the French Revolution, and some were old enough to believe it had begun in the day of the Apostle. But now it began to move with rapid progress. God was giving the light by his spirit. I well remember some that I conversed with, who related the wonderful manner in which they were moved upon to examine this subject before they had heard it. At Midnight, in the dead of the night of this tarrying of the Bridegroom, “the cry was raised,” which caused great agitation and excitement, looking with unparalleled interest at definite time, 10th of the seventh month. A camp meeting was held in Concord, N.H., somewhere about the first of August. Here, as we afterwards learned; the cry resounded throughout the camp. On the 12th of August, another was held in Exeter, N. H. On my way there, something like the following seemed to be continually forcing upon my mind. You are going to have new light here, something that will give a new impetus to the work. How many thousand living witnesses there still are scattered over the land that experienced the manifestation of the spirit’s power in applying to their hearts the many scriptures, and especially the clear exposition of the parable of the ten virgins, at that meeting. There was light given and received there, sure enough; and when that meeting closed, the granite hills of New Hampshire rang with the mighty cry, Behold the Bridegroom cometh, go ye out to meet him! 1847 JB, BP2 72 ; Joseph Bates (1847), Second Advent Waymarks and High Heaps, 72. ‘À minuit un cri retentit, voici l’époux vient, sortez à sa rencontre’. Ensuite toutes les vierges se levèrent et préparèrent leur lampe’. Nous avons déjà montré que le temps d’attente pour l’époux par les périodes prophétiques était de six mois, commençant le 19 avril jusqu’au 22 octobre 1844. Le Minuit de ce stupide temps sombre serait autour du 20 juillet. S. S. Snow donna le véritable Cri de Minuit au Tabernacle à Boston à cette époque et il a été reçu par les vierges dans une lumière différente de ce qu’elle avait été auparavant ». Il dit qu’il avait essayé à ce que les gens puissent y croire avant, mais cela avait été sans effet, parce que la croyance générale telle qu’elle avait été enseignée à partir de 1840 est que le Cri de Minuit englobait tout le sujet, remontant même à la Révolution française, et certains étaient suffisamment âgés pour croire qu’il avait commencé à l’époque des apôtres. Mais maintenant il a commencé à progresser rapidement. Dieu a donné la lumière par son Esprit. Je me souviens bien de certaines personnes avec qui j’ai parlé, qui ont raconté la manière merveilleuse dont elles avaient été conduites à examiner ce sujet avant qu’elles ne l’aient entendu. A Minuit, à la mort de la nuit de ce temps d’attente de l’Époux, ‘le cri a été poussé’ ce qui a provoqué une grande agitation et excitation, regardant avec un intérêt inégalé à un moment défini, le 10ème jour du septième mois. Un camp meeting s’est tenu à Concord, N.H., quelque part au sujet du premier août. Là, comme nous l’avons appris plus loin : le cri a résonné dans tout le camp. Le 12 août, un autre s’est tenu à Exeter, N.H. Sur ma route, quelque chose comme ce qui suit a semblé forcer de façon continue mon esprit. Vous allez recevoir une nouvelle lumière ici, quelque chose qui donnera un nouvel élan à l’œuvre. Combien de milliers de témoins vivants sont encore dispersés dans tout le pays et qui ont expérimenté la manifestation de la puissance de l’Esprit en appliquant à leur cœur les nombreux textes bibliques, et spécialement l’exposé clair de la parabole des dix vierges, à cette rencontre. Il y avait une lumière donné et reçue là-bas, suffisamment sûre, et à la fin de la réunion, les vallées de granites du New Hampshire ont retenti avec le cri puissant : ‘Voici l’Époux vient, allez à sa rencontre’. Joseph Bates (1847), Second Advent Waymarks and High Heaps, 72.
I saw the people of God joyful in expectation, looking for their Lord. But God designed to prove them. His hand covered a mistake in the reckoning of the prophetic periods. Those who were looking for their Lord did not discover this mistake, and the most learned men who opposed the time also failed to see it. God designed that His people should meet with a disappointment. The time passed, and those who had looked with joyful expectation for their Saviour were sad and disheartened, while those who had not loved the appearing of Jesus, but embraced the message through fear, were pleased that He did not come at the time of expectation. Their profession had not affected the heart and purified the life. The passing of the time was well calculated to reveal such hearts. They were the first to turn and ridicule the sorrowful, disappointed ones who really loved the appearing of their Saviour. I saw the wisdom of God in proving His people and giving them a searching test to discover those who would shrink and turn back in the hour of trial. EW 235.3 ; Early Writings, 235.3. J’ai vu les enfants de Dieu attendre avec joie la venue du Seigneur et se préparer à cet événement. Dieu voulut les éprouver. Sa main couvrit une erreur dans le calcul des périodes prophétiques. Ceux qui attendaient leur Seigneur ne virent pas cette erreur. Elle ne fut pas remarquée non plus par les plus savants de ceux qui s’opposaient à la fixation de la date. Dieu voulait que son peuple fît face à une déception ; le temps passa, et ceux qui avaient attendu leur Sauveur avec tant de joie furent attristés et abattus tandis que ceux qui n’avaient pas aimé l’apparition de Jésus, mais qui avaient accepté le message par crainte, furent tout heureux qu’Il ne vint pas au moment où on l’avait attendu. Leur profession de foi n’avait pas touché leurs cœurs, ni purifié leur vie. Le passage du temps était calculé pour révéler de tels cœurs. Ils furent les premiers à tourner en ridicule les chrétiens affligés et déçus qui avaient aimé réellement l’apparition de leur Sauveur. J’ai vu la sagesse de Dieu en éprouvant son peuple et en lui donnant ainsi un test de recherche (une pierre de touche) pour découvrir ceux qui se rétracteraient et tourneraient le dos à l’heure de l’épreuve. Early Writings, 235.3 ; Premiers Écrits, 235.2.
Jesus and all the heavenly host looked with sympathy and love upon those who had with sweet expectation longed to see Him whom their souls loved. Angels were hovering around them, to sustain them in the hour of their trial. Those who had neglected to receive the heavenly message were left in darkness, and God’s anger was kindled against them, because they would not receive the light which He had sent them from heaven. Those faithful, disappointed ones, who could not understand why their Lord did not come, were not left in darkness. Again they were led to their Bibles to search the prophetic periods. The hand of the Lord was removed from the figures, and the mistake was explained. They saw that the prophetic periods reached to 1844, and that the same evidence which they had presented to show that the prophetic periods closed in 1843, proved that they would terminate in 1844. Light from the Word of God shone upon their position, and they discovered a tarrying time–“Though it [the vision] tarry, wait for it.” In their love for Christ’s immediate coming, they had overlooked the tarrying of the vision, which was calculated to manifest the true waiting ones. Again they had a point of time. Yet I saw that many of them could not rise above their severe disappointment to possess that degree of zeal and energy which had marked their faith in 1843. EW 236.1 ; Early Writings, 236.1. Jésus et toute l’armée céleste regardaient avec sympathie et amour ceux qui s’étaient attachés à la douce espérance de voir bientôt Celui qu’ils aimaient. Les anges planaient autour d’eux, afin de les soutenir à l’heure de l’épreuve. Ceux qui avaient négligé de recevoir le message céleste furent laissés dans les ténèbres. La colère de Dieu s’alluma contre eux, parce qu’ils n’avaient pas voulu recevoir la lumière qui leur avait été envoyée du ciel. Ces fidèles et désappointés qui ne pouvaient comprendre pourquoi leur Seigneur n’était pas revenu ne furent pas laissés dans les ténèbres. De nouveau, ils furent conduits vers leurs Bible pour rechercher les périodes prophétiques. La main du Seigneur découvrit les chiffres qu’elle cachait et l’erreur fut expliquée. Ils virent que les périodes prophétiques allaient jusqu’en 1844, et que les mêmes preuves qu’ils avaient présentés pour montrer qu’elles se terminaient en 1843, prouvaient qu’elle devait se terminer en 1844. La lumière de la Parole de Dieu éclaira leur point de vue ; ils découvrirent qu’il devait y avoir un temps d’attente : “Si elle [la prophétie] tarde, attends-la.” Dans leur amour pour la venue immédiate du Christ, ils avaient négligé ce temps d’attente de la vision, calculé pour manifester ceux qui attendaient véritablement. Ils fixèrent donc à nouveau une date. Cependant, je vis que beaucoup d’entre eux n’arrivaient pas à surmonter leur amer désappointement, à posséder le même zèle et la même énergie qui avaient caractérisé leur foi en 1843. Early Writings, 236.1 ; Premiers Écrits, 236.1, 236.2.
Satan and his angels triumphed over them, and those who would not receive the message congratulated themselves upon their farseeing judgment and wisdom in not receiving the delusion, as they called it. They did not realize that they were rejecting the counsel of God against themselves, and were working in union with Satan and his angels to perplex God’s people, who were living out the heaven-sent message. EW 236.2 ; Early Writings, 236.2. Satan et ses anges triomphaient. Ceux qui refusaient de recevoir le message se félicitaient du jugement et de la sagesse dont ils avaient fait preuve en ne recevant pas cette illusion, comme ils l’appelaient. Ils ne se rendaient pas compte qu’ils rejetaient le conseil de Dieu, qu’ils travaillaient en union avec avec Satan et ses anges à jeter dans la perplexité le peuple de Dieu qui vivait selon le message qu’il avait reçu du ciel. Early Writings, 236.2 ; Premiers Écrits, 236.3.
The believers in this message were oppressed in the churches. For a time, those who would not receive the message were restrained by fear from acting out the sentiments of their hearts; but the passing of the time revealed their true feelings. They wished to silence the testimony which the waiting ones felt compelled to bear, that the prophetic periods extended to 1844. With clearness the believers explained their mistake and gave the reasons why they expected their Lord in 1844. Their opposers could bring no arguments against the powerful reasons offered. Yet the anger of the churches was kindled; they were determined not to listen to evidence, and to shut the testimony out of the churches, so the others could not hear it. Those who dared not withhold from others the light which God had given them, were shut out of the churches; but Jesus was with them, and they were joyful in the light of His countenance. They were prepared to receive the message of the second angel. EW 237.1 ; Early Writings, 237.1. Les croyants de ce message furent opprimés dans les églises. Pendant un certain temps ceux qui ne voulaient pas recevoir le message étaient retenus par la peur de révéler les sentiments de leurs cœurs ; mais le passage du temps révéla leur véritables sentiments. Ils voulurent alors réduire au silence le témoignage que ceux qui attendaient le Christ se sentaient obligés de rendre, à savoir que les périodes prophétiques s’étendaient jusqu’en 1844. Avec clarté les croyants expliquaient leur erreur et donnèrent les raisons pour lesquelles ils attendaient le Seigneur en 1844. Leurs opposants ne pouvaient présenter aucun argument contre les raisons puissantes offertes. Pourtant, la colère des églises était allumée. Elles étaient déterminées à ne pas écouter la preuve et à fermer le témoignage des églises, de sorte que d’autres ne puissent l’entendre. Ceux qui osèrent parler de la lumière que le Seigneur leur avait communiquée furent chassés des églises. Mais Jésus fut avec eux ; ils se réjouirent dans la lumière de Sa face. Ils étaient ainsi préparés à recevoir le message du second ange. Early Writings, 237.1 ; Premiers Écrits, 237.1.
God does not at one time send a message of warning, and later another message encouraging a movement against which He had previously given warning. His messages do not contradict one another. SpTB05 45.1 ; Special Testimonies, B, 05, 45.1. Dieu n’envoie pas en même temps un message d’avertissement et plus tard un autre message encourageant un mouvement contre lequel Il avait donné un avertissement précédemment. Ses messages ne se contredisent pas l’un l’autre. Special Testimonies, B, 05, 45.1.
If we are the Lord’s appointed messengers, we shall not spring up with new ideas and theories to contradict the message that God has given through His servants since 1844. At that time many sought the Lord with heart and soul and voice. The men whom God raised up were diligent searchers of the Scriptures. And those who today claim to have light, and who contradict the teaching of God’s ordained messengers, who were working under the Holy Spirit’s guidance, those who get up new theories, which remove the pillars of our faith, are not doing the will of God, but are bringing in fallacies of their own invention, which, if received, will cut the church away from the anchorage of truth, and set them drifting, drifting, to where they will receive any sophistries that may arise.–Ms 75, 1905, pp. 2, 3. (“Building the Waste Places.” May, 1905.) 4MR 247.2 ; Manuscript Releases, volume 4, 247.2. Si nous sommes les messagers désignés du Seigneur, nous ne devrions pas surgir avec de nouvelles idées et théories pour contredire le message que Dieu a donné par Ses serviteurs depuis 1844. A ce moment beaucoup ont recherché le Seigneur avec cœur, âme et voix. Les hommes que Dieu a suscités ont été des chercheurs diligents des Écritures. Et ceux qui aujourd’hui déclarent avoir la lumière et qui contredisent l’enseignement des messagers consacrés de Dieu qui ont travaillé sous la direction du Saint-Esprit, ceux qui émettent de nouvelles théories qui suppriment les piliers de notre foi, ne font pas la volonté de Dieu, mais introduisent des failles (erreurs) de leurs propres inventions, qui si elles sont reçue, couperaient l’église loin de l’ancrage de la vérité et les feraient dériver, dériver, à l’endroit où ils recevront des sophismes qui peuvent survenir. Ce sera similaire à ce que Dr J.H. Kellogg, sous la direction spéciale de Satan, a travaillé durant des années » Manuscript Releases, volume 4, 247.2.
But since the General Conference of 1888, Satan has been working with special power through unconsecrated elements to weaken the confidence of God’s people in the voice that has been appealing to them for these many years. If he can succeed in this, then through misapplication of scripture he will lead many to cast away their confidence in the past work under the messages. Thus he would set them adrift, with no solid foundation for their faith, hoping to bring them fully under his power. Let the attention of our people be called to the special work of the Spirit of God as it has been connected with the rise and progress of the three messages, and a blessing will result to the whole body. A revival of faith and interest in the testimonies of the Spirit of God will lead to the obtaining of a healthful experience in the things of God. 1888 803.3 ; The 1888 Materials, 803.3. Mais depuis la Conférence Générale de 1888 (9/11), Satan a agit avec une puissance particulière au travers d’éléments non consacrés pour affaiblir la confiance du peuple de Dieu dans la voix qui les a appelés depuis ces nombreuses années. S’il peut réussir en cela, alors par une mauvaise application des Écritures il conduira beaucoup de personnes à se départir de leur confiance dans l’œuvre du passé sous les messages. Ainsi, il les mettrait à la dérive sans une fondation solide pour leur foi, espérant les amener complètement sous son pouvoir. Que l’attention de notre peuple soit appelée à l’œuvre spéciale de l’Esprit de Dieu comme elle a été en lien avec la montée et les progrès des trois messages et une bénédiction résultera de l’ensemble du corps. Un renouveau de foi et de l’intérêt dans les témoignages de l’Esprit de Dieu conduiront à l’obtention d’une expérience saine dans les choses de Dieu. The 1888 Materials, 803.3.
Some of those who are newly come to the faith claim to have special light from God in regard to these messages; but their new light leads them to set aside the established truths that are the pillars of our faith. They misinterpret and misapply the Scriptures. They misplace the messages of Revelation 14, and set aside the work which these messages have accomplished. Thus they reject the great waymarks which God Himself has established. Since their new light leads them to tear down the structure which the Lord has built up, we may know that He is not guiding them. 1888 804.1 ; The 1888 Materials, 804.1. Certaines personnes qui viennent d’arriver dans la foi proclament avoir une lumière spéciale venant de Dieu au sujet de ces messages ; mais leur nouvelle lumière les conduit à mettre de côté les vérités établies qui sont les piliers de notre foi. Elles interprètent mal et appliquent mal les Écritures. Elles placent mal les messages d’Apocalypse 14, et mettent de côté l’œuvre que ces messages ont accompli. Ainsi, elles rejettent les grandes balises que Dieu Lui-même a établies. Puisque leur nouvelle lumière les conduit à tordre la structure que la Seigneur a construit, nous pouvons savoir qu’Il ne les guide pas. The 1888 Materials, 804.1.
The experience of those newly come to the faith, if the Lord is working upon their minds, will be in harmony with the word of God, and with His past dealings with His people, and the instruction He has given them. He will not contradict Himself. 1888 804.2 ; The 1888 Materials, 804.2. L’expérience de ces personnes nouvelles qui arrivent dans la foi, si le Seigneur agit sur leurs esprits, sera en harmonie avec la parole de Dieu et avec Ses agissements dans le passé avec Son peuple, et l’instruction qu’Il lui a donné. Il ne se contredira pas Lui-même. The 1888 Materials, 804.2.
God has given the messages of Revelation 14 their place in the line of prophecy, and their work is not to cease till the close of this earth’s history. The first and second angel’s messages are still truth for this time, and are to run parallel with this which follows. The third angel proclaims his warning with a loud voice. “After these things,” said John, “I saw another angel come down from heaven, having great power, and the earth was lightened with his glory.” In this illumination, the light of all the three messages is combined. 1888 804.3 ; The 1888 Materials, 804.3. Dieu a donné aux messages d’Apocalypse 14 leur place dans la ligne de la prophétie, et leur œuvre ne doit pas cesser jusqu’à la fin de l’histoire de cette terre. Les messages du premier et du deuxième ange sont encore vérité pour ce temps, et doivent être mis en parallèle avec ce qui suit. Le troisième ange proclame son avertissement d’une voix forte. ‘Après ces choses’ dit Jean, ‘Je vis un autre ange descendre du ciel ayant une grande puissance et la terre fut éclairée de sa gloire’. Dans cette illumination, la lumière des trois messages est combinée. The 1888 Materials, 804.3.
I saw angels hurrying to and fro in heaven, descending to the earth, and again ascending to heaven, preparing for the fulfillment of some important event. Then I saw another mighty angel commissioned to descend to the earth, to unite his voice with the third angel, and give power and force to his message. Great power and glory were imparted to the angel, and as he descended, the earth was lightened with his glory. The light which attended this angel penetrated everywhere, as he cried mightily, with a strong voice, “Babylon the great is fallen, is fallen, and is become the habitation of devils, and the hold of every foul spirit, and a cage of every unclean and hateful bird.” The message of the fall of Babylon, as given by the second angel, is repeated, with the additional mention of the corruptions which have been entering the churches since 1844. The work of this angel comes in at the right time to join in the last great work of the third angel’s message as it swells to a loud cry. And the people of God are thus prepared to stand in the hour of temptation, which they are soon to meet. I saw a great light resting upon them, and they united to fearlessly proclaim the third angel’s message. EW 277.1 ; Early Writings, 277.1. J’ai vu des anges voler rapidement çà et là dans le ciel, descendre sur la terre, puis remonter au ciel, préparant l’accomplissement de quelque événement important. Ensuite j’en vis un autre ange puissant, envoyé sur la terre pour unir sa voix au troisième ange, afin de donner force et puissance à son message. Cet ange était doué d’une grande puissance et environné de gloire. Lorsqu’il descendit sur la terre, celle-ci fut éclairée de sa gloire. La lumière qui l’accompagnait pénétrait partout. Il criait d’une voix forte : “Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux.” Le message proclamant la chute de Babylone, donné par le second ange, est ainsi répété avec la mention additionnelle de la corruption qui a envahi les églises à partir de 1844. L’œuvre de cet ange vient au bon moment se joindre dans la dernière grande œuvre du troisième message au moment où il gonfle (enfle) en un grand cri. Le peuple de Dieu est ainsi préparé pour triompher à l’heure de la tentation qu’il doit bientôt affronter. Je vis une grande lumière reposer sur eux, et ils s’unissaient sans crainte pour proclamer le message du troisième ange. Early Writings, 277.1 ; Premiers Écrits, 277.1.
The truth for this time, the third angel’s message, is to be proclaimed with a loud voice, meaning with increasing power, as we approach the great final test. … 1888 1710.1 ; The 1888 Materials, 1710.1. La vérité pour ce temps, le message du troisième ange doit être proclamé d’une voix forte, ce qui signifie avec une puissance accrue, alors que nous approchons du grand test final. The 1888 Materials, 1710.1.
Tidings of this decree reached the farthermost provinces of the king’s realm, and everywhere among the children of the dispersion there was great rejoicing. Many, like Daniel, had been studying the prophecies, and had been seeking God for His promised intervention in behalf of Zion. And now their prayers were being answered; and with heartfelt joy they could unite in singing: Psalm 126:1-3. PK 558.3 ; Prophets and Kings, 558.3. Les nouvelles de ce décret [Cyrus] ont atteint les provinces les plus éloignées du royaume du roi, et partout parmi les enfants de la dispersion, il y eut une grande joie. Beaucoup, comme Daniel, avaient étudié les prophéties et avaient cherché Dieu pour son intervention promise en faveur de Sion. Et maintenant, leurs prières étaient exaucées, et avec une joie sincère ils pourraient s’unir en chantant : Psaume 126.1-3. Prophets and Kings, 558.3 ; Prophètes et Rois, 424.2.
The message of Revelation 14, proclaiming that the hour of God’s judgment is come, is given in the time of the end; and the angel of Revelation 10 is represented as having one foot on the sea and one foot on the land, showing that the message will be carried to distant lands, the ocean will be crossed, and the islands of the sea will hear the proclamation of the last message of warning to our world. 2SM 107.3 ; Selected Messages, book 2, 107.3. Le message d’Apocalypse 14 annonçant que l’heure du jugement de Dieu est venue, est donné au temps de la fin ; et l’ange d’Apocalypse 10 est représenté comme ayant un pied sur la mer et l’autre sur la terre, montrant que le message sera porté dans des contrées lointaines, au-delà des océans, et que les îles de la mer entendront la proclamation du dernier message d’avertissement à notre monde. Selected Messages, book 2, 107.3 ; Messages Choisis, volume 2, 123.2.
The gospel invitation is to be given to all the world–“to every nation, and kindred, and tongue, and people.” Revelation 14:6. The last message of warning and mercy is to lighten the whole earth with its glory. It is to reach all classes of men, rich and poor, high and low. “Go out into the highways and hedges,” Christ says, “and compel them to come in, that My house may be filled.” COL 228.3 ; Christ’s Object Lessons, 228.3. L’invitation de l’évangile doit être donnée au monde entier – ”à chaque nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple”. Apocalypse 14.6. Le dernier message d’avertissement et de miséricorde doit éclairer toute la terre de sa gloire. Il doit atteindre toutes les classes d’hommes, riches et pauvres, hauts et bas. ”Va dans les chemins et [le long] des haies”, dit Christ, “et contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie”. Christ’s Object Lessons, 228.3 ; Les Paraboles de Jésus,192.3.
This warning is brought to view in Revelation 14. Here is a threefold message represented as proclaimed by heavenly beings and immediately followed by the coming of the Son of man to reap “the harvest of the earth.” The first of these warnings announces the approaching judgment. The prophet beheld an angel flying “in the midst of heaven, having the everlasting gospel to preach unto them that dwell on the earth, and to every nation, and kindred, and tongue, and people, saying with a loud voice, Fear God, and give glory to Him; for the hour of His judgment is come: and worship Him that made heaven, and earth, and the sea, and the fountains of waters.” Revelation 14:6, 7. GC 311.3 ; The Great Controversy, 311.3. Cet avertissement est présenté dans Apocalypse 14. Là se trouve le message des trois anges représenté comme proclamé par des êtres célestes et immédiatement suivis par la venue du Fils de l’Homme pour récolter ‘la moisson de la terre’. Le premier de ces avertissements annonce l’approche du jugement. Le prophète contempla un ange volant ‘au milieu du ciel, ayant l’évangile éternel à prêcher aux habitants de la terre, à chaque nation, tribu, langue et peuple, disant d’une voix forte : Craignez Dieu et donnez-Lui gloire, car l’heure de Son jugement est venue, et adorez Celui qui a fait les cieux, la terre et la mer et les sources d’eaux’ Apocalypse 14.6-7. The Great Controversy, 311.2 ; La Tragédie des Siècles, 336.2.
This message is declared to be a part of “the everlasting gospel.” The work of preaching the gospel has not been committed to angels, but has been entrusted to men. Holy angels have been employed in directing this work, they have in charge the great movements for the salvation of men; but the actual proclamation of the gospel is performed by the servants of Christ upon the earth. GC 312.1 ; The Great !controversy, 312.1. Ce message, est-il dit, fait partie de ‘l’Evangile éternel’. L’œuvre de la prédication de l’évangile n’a pas été confiée aux anges, mais aux hommes. Les Saints anges ont été employés dans la direction de cette œuvre, ils ont en charge les grands mouvements pour le salut des hommes, mais la proclamation actuelle de l’évangile est accomplie par les serviteurs de Christ sur la terre. The Great Controversy, 311.3 ; La Tragédie des Siècles, 336.3.
Faithful men, who were obedient to the promptings of God’s Spirit and the teachings of His word, were to proclaim this warning to the world. They were those who had taken heed to the “sure word of prophecy,” the “light that shineth in a dark place, until the day dawn, and the daystar arise.” 2 Peter 1:19. They had been seeking the knowledge of God more than all hid treasures, counting it “better than the merchandise of silver, and the gain thereof than fine gold.” Proverbs 3:14. And the Lord revealed to them the great things of the kingdom. “The secret of the Lord is with them that fear Him; and He will show them His covenant.” Psalm 25:14. GC 312.2 ; The Great Controversy, 311.2. Cet avertissement fut effectivement donné au monde par des hommes fidèles, attentifs aux directions du Saint-Esprit et à l’enseignement des Ecritures, des hommes respectueux de la “parole prophétique” “plus certaine”, comparée par l’apôtre Pierre à ‘une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs’ 2 Pierre 1.19. Ils en avaient recherché la connaissance de Dieu comme un trésor plus précieux que l’argent et l’or’. Proverbes 3.14. Et le Seigneur leur a révélé les grandes choses de royaume. ‘Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent, et il leur montrera son alliance’ Psaume 25.14. The Great Controversy, 312.2 ; La Tragédie des Siècles, 337.1.
It was not the scholarly theologians who had an understanding of this truth, and engaged in its proclamation. Had these been faithful watchmen, diligently and prayerfully searching the Scriptures, they would have known the time of night; the prophecies would have opened to them the events about to take place. But they did not occupy this position, and the message was given by humbler men. Said Jesus: “Walk while ye have the light, lest darkness come upon you.” John 12:35. Those who turn away from the light which God has given, or who neglect to seek it when it is within their reach, are left in darkness. But the Saviour declares: “He that followeth Me shall not walk in darkness, but shall have the light of life.” John 8:12. Whoever is with singleness of purpose seeking to do God’s will, earnestly heeding the light already given, will receive greater light; to that soul some star of heavenly radiance will be sent to guide him into all truth. GC 312.3 ; The Great Controversy, 312.2. Ce ne furent pas les savants théologiens qui reçurent cette vérité et s’engagèrent dans sa proclamation. S’ils avaient été des sentinelles fidèles, sondant les Ecritures avec diligence et prière, ils eussent connu l’heure de la nuit ; ils eussent appris, par les prophéties, les événements qui se préparaient. A cause de leur indifférence, le message fut confié à des hommes plus humbles. Jésus dit : ‘Marchez pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point’. Jean 12.35. Ceux qui se détournent de la lumière que Dieu leur a donnée, ou qui néglige de la chercher pendant qu’elle est à leur portée, restent dans les ténèbres. En revanche le Sauveur dit: ‘Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie’. Jean 8.12. Celui qui recherche sincèrement la volonté de Dieu et prête sincèrement l’oreille à la lumière donnée, recevra des lumières plus grandes ; à cette âme une étoile d’un éclat céleste sera envoyé pour la guider dans toute la vérité’ The Great Controversy, 312.3 ; La Tragédie des Siècles, 337.2.
The true people of God, who have the spirit of the work of the Lord and the salvation of souls at heart, will ever view sin in its real, sinful character. They will always be on the side of faithful and plain dealing with sins which easily beset the people of God. Especially in the closing work for the church, in the sealing time of the one hundred and forty-four thousand who are to stand without fault before the throne of God, will they feel most deeply the wrongs of God’s professed people. This is forcibly set forth by the prophet’s illustration of the last work under the figure of the men each having a slaughter weapon in his hand. One man among them was clothed with linen, with a writer’s inkhorn by his side. “And the Lord said unto him, Go through the midst of the city, through the midst of Jerusalem, and set a mark upon the foreheads of the men that sigh and that cry for all the abominations that be done in the midst thereof.” 3T 266.2 ; Testimonies, volume 3, 266.2. Le véritable peuple de Dieu, qui a à l’esprit l’œuvre du Seigneur et le salut des âmes à cœur, verra toujours le péché dans son état réel, un caractère pécheur. Il sera toujours du côté des agissements fidèles et clairs avec le péché qui harcèle si facilement le peuple de Dieu. Particulièrement dans l’œuvre finale pour l’église, à l’époque du scellement des 144000 qui doivent se tenir debout sans faute devant le trône de Dieu, il sentira plus profondément les fautes du peuple de Dieu professé. Cela est présenté avec force par l’illustration du prophète au sujet de la dernière œuvre sous l’image des hommes possédant chacun une arme de destruction à la main. Un homme parmi eux était vêtu de lin, avec un encrier à son côté. ‘Et le Seigneur lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur les fronts des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui se font au dedans d’elle’. Testimonies, volume 3, 266.2.
… The sealing time is very short, and will soon be over. Now is the time, while the four angels are holding the four winds, to make our calling and election sure. EW 58.2 ; Early Writings, 58.2. L’époque du scellement est très courte, et sera bientôt terminée. Aujourd’hui est le temps où les quatre anges retiennent les quatre vents pour rendre notre appel et notre élection sûrs. Early Writings, 58.2 ; Premiers Écrits, 58.2.
The Lord God is a jealous God, yet He bears long with the sins and transgressions of His people in this generation. If the people of God had walked in His counsel, the work of God would have advanced, the messages of truth would have been borne to all people that dwell on the face of the whole earth. Had the people of God believed Him and been doers of His word, had they kept His commandments, the angel would not have come flying through heaven with the message to the four angels that were to let loose the winds that they should blow upon the earth crying, Hold, hold the four winds that they blow not upon the earth until I have sealed the servants of God in their foreheads. But because the people are disobedient, unthankful, unholy, as were ancient Israel, time is prolonged that all may hear the last message of mercy proclaimed with a loud voice. The Lord’s work has been hindered, the sealing time delayed. Many have not heard the truth. But the Lord will give them a chance to hear and be converted, and the great work of God will go forward.–Letter 106, 1897. Ellen G. White Estate Washington, D. C. March 12, 1986. Entire Letter. 15MR 292.4 ; Manuscript Releases, volume 15, 292.4. Le Seigneur est un Dieu jaloux, pourtant Il use de patience avec les péchés et les transgressions de Son peuple de cette génération. Si le peuple de Dieu avait marché dans Son conseil, l’œuvre de Dieu aurait avancé, les messages de vérité auraient été portés à tous les peuples qui demeurent sur la face de toute la terre. Si le peuple de Dieu avait cru en Lui et avaient été des acteurs de Sa parole, avait gardé Ses commandements, les anges n’auraient pas du venir volant à travers le ciel avec le message aux quatre anges qui devaient relâcher les vents afin qu’ils soufflent sur la terre, criant : ‘Retenez, Retenez les quatre vents afin qu’ils ne soufflent pas sur la terre jusqu’à ce que j’ai scellé les serviteurs de Dieu sur leurs fronts’. Mais parce que le peuple est désobéissant, ingrat, impie, comme l’a été l’Israël ancien, le temps est prolongé afin que tous puissent entendre le dernier message de miséricorde proclamé d’une voix forte. L’œuvre du Seigneur a été entravée, l’époque du scellement a été retardée. Plusieurs personnes n’ont pas entendu la vérité. Mais le Seigneur leur donnera une chance d’entendre et d’être converties, et la grande œuvre de Dieu ira de l’avant’. Manuscript Releases, volume 15, 292.4.
The results of the circulation of this book [Great Controversy] are not to be judged by what now appears. By reading it, some souls will be aroused, and will have courage to unite themselves at once with those who keep the commandments of God. But a much larger number who read it will not take their position until they see the very events taking place that are foretold in it. The fulfillment of some of the predictions will inspire faith that others also will come to pass, and when the earth is lightened with the glory of the Lord in the closing work, many souls will take their position on the commandments of God as the result of this agency. 1888 809.4 ; The 1888 Materials, 809.4. Les conséquences de la circulation de ce livre (The Great Controversy – La Tragédie des Siècles) ne doivent pas être jugées par ce qui apparaît aujourd’hui. En le lisant, certaines âmes seront réveillées et auront du courage pour s’unir avec ceux qui gardent les commandements de Dieu. Mais un nombre beaucoup plus grand qui le lira ne prendra pas position avant qu’il ne voit les événements même avoir lieu qui y sont prédits. L’accomplissement de certaines des prédictions inspirera la foi que d’autres aussi auront lieu, et lorsque la terre sera éclairée de la gloire du Seigneur, dans l’œuvre finale, plusieurs âmes prendra place du côté des commandements de Dieu comme la conséquence de cette agence’. The 1888 Materials, 809.4.
… All heaven had united with Jesus, as they heard the fearful words, “It is done. It is finished.” The plan of salvation had been accomplished, but few had chosen to accept it. And as mercy’s sweet voice died away, fear and horror seized the wicked. With terrible distinctness they heard the words, “Too late! too late!” EW 281.1 ; Early Writings, 281.1. Tout le ciel s’est uni avec Jésus, alors qu’il entendait les mots terribles : ‘TOUT EST ACCOMPLI. C’EST FINI’. Le plan du salut avait été accompli, mais que peu de personnes avaient fait le choix de l’accepter. Et lorsque la douce voix de la miséricorde se tut, les méchants furent saisis de crainte et d’horreur. Avec une netteté terrible, ils entendirent les paroles : “Trop tard ! Trop tard !” Early Writings, 281.1 ; Premiers Écrits, 281.1.
When the third angel’s message closes, mercy no longer pleads for the guilty inhabitants of the earth. The people of God have accomplished their work. They have received “the latter rain,” “the refreshing from the presence of the Lord,” and they are prepared for the trying hour before them. Angels are hastening to and fro in heaven. An angel returning from the earth announces that his work is done; the final test has been brought upon the world, and all who have proved themselves loyal to the divine precepts have received “the seal of the living God.” Then Jesus ceases His intercession in the sanctuary above. He lifts His hands and with a loud voice says, “It is done;” and all the angelic host lay off their crowns as He makes the solemn announcement: “He that is unjust, let him be unjust still: and he which is filthy, let him be filthy still: and he that is righteous, let him be righteous still: and he that is holy, let him be holy still.” Revelation 22:11. Every case has been decided for life or death. Christ has made the atonement for His people and blotted out their sins. The number of His subjects is made up; “the kingdom and dominion, and the greatness of the kingdom under the whole heaven,” is about to be given to the heirs of salvation, and Jesus is to reign as King of kings and Lord of lords. GC 613.2 ; The Great Controversy, 613.2. Quand le message du troisième ange se termine, la grâce ne plaide plus pour les habitants coupables de la terre. Le peuple de Dieu a accompli son travail. Il a reçu « la pluie de l’arrière saison », « les rafraichissements viendront de la part du Seigneur », et il est préparé pour l’heure de l’épreuve qui est devant lui. Les anges se hâtent dans le ciel. Un ange retourne de la terre et annonce que son œuvre est achevée ; LE TEST FINAL A ETE PRESENTÉ AU MONDE, et TOUS CEUX QUI ONT PROUVÉ LEUR LOYAUTÉ AUX PRÉCPETES DIVINS ONT REÇU « LE SCEAU DU DIEU VIVANT ». Ensuite, Jésus cesse son intercession dans le sanctuaire céleste. Il lève Ses main et d’une voix forte déclare : « TOUT EST ACCOMPLI », et toute l’armée céleste dépose sa couronne alors qu’Il fait cette déclaration solennelle : « Celui qui est injuste, laisse-le être encore injuste ; et celui qui est répugnant, laisse-le être répugnant encore ; et celui qui est juste, laisse-le être juste encore ; et celui qui est saint, laisse-le être saint encore » Apocalypse 22.11. Chaque cas a été décidé pour la vie ou la mort. Christ a fait l’expiation pour Son peuple et SES PÉCHÉS SONT EFFACÉS. Le nombre de Ses sujets est au complet ; « Le royaume, et la domination, et la grandeur du royaume [qui sont] sous le ciel entier » est sur le point d’être donné aux héritiers du salut, et Jésus doit régner comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs » The Great Controversy, 613.2 ; La Tragédie des Siècles, 665.2.
Through successive generations iniquity has increased, until we are nearing the time when God shall say, The cup of their iniquity is full. In David’s day the contempt placed upon the law of God led him to exclaim, “It is time for thee, Lord, to work: for they have made void thy law.” The disrespect shown to the law did not lessen its value in the sight of the psalmist. Instead, he saw all the more need of standing in its defense; and as he saw it trampled under unholy feet, he exclaimed: “Therefore I love thy commandments above gold; yea, above fine gold.” In this age men have gone to great lengths in arrogance and in blasphemous denunciation of God’s law. They have accepted a false sabbath in the place of the day that God sanctified and gave to man as a memorial of creation. Their disobedience is great, and well may the prayer go forth from unfeigned lips, “It is time for thee, Lord, to work: for they have made void thy law.” The boundary line will soon be reached. The crisis will soon come, and then God will interfere. When mercy’s limits are passed, God will work, and show that he is God. The Judge of all the earth will vindicate his honor, and punish the rebellious inhabitants of the earth. RH, August 14, 1900 par. 11 ; The Review and Herald, August 14, 1900, par. 11. Par les générations successives l’iniquité s’est accrue, jusqu’à ce que nous approchions de l’époque où Dieu dira : « La coupe de leurs iniquités est pleine ». A l’époque de David, le mépris placé sur la loi de Dieu l’a conduit à s’exclamer : ‘Il est temps pour toi, Seigneur d’œuvrer, car ils ont aboli ta loi’ Psaume 119.126. Le manque de respect montré à l’égard de la loi n’a pas diminué sa valeur aux yeux du psalmiste. Au contraire, il avait de plus en plus besoin de la défendre ; et comme il l’a vu piétiné sous les pieds impies, il s’est exclamé : ‘C’est pourquoi j’aime tes commandements plus que l’or, oui plus que l’or fin’. Psaume 119.127. Dans cette génération les hommes avaient été très loin dans l’arrogance et dans la dénonciation blasphématoire de la loi de Dieu. Ils avaient accepté un faux sabbat à la place du jour que Dieu avait sanctifié et donné à l’homme comme un mémorial de la création. Leur désobéissance est grande, et bien que la prière puisse sortir des lèvres sincères, ‘Il est temps pour toi, Seigneur d’œuvrer, car ils ont aboli ta loi’. La ligne de démarcation sera bientôt atteinte. La crise arrivera bientôt, et alors Dieu interférera. Lorsque les limites de la miséricorde seront atteintes, Dieu agira et montrera qu’il est Dieu. Le Juge de toute la terre vengera Son honneur, et punira les habitants rebelles de la terre. The Review and Herald, 14 août 1900, par. 11.
We are now living in a most perilous time, and not one of us should be tardy in seeking a preparation for the coming of Christ. Let none follow the example of the foolish virgins, and think that it will be safe to wait until the crisis comes before gaining a preparation of character to stand in that time. It will be too late to seek for the righteousness of Christ when the guests are called in and examined. Now is the time to put on the righteousness of Christ,–the wedding garment that will fit you to enter into the marriage supper of the Lamb. In the parable, the foolish virgins are represented as begging for oil, and failing to receive it at their request. This is symbolic of those who have not prepared themselves by developing a character to stand in a time of crisis. It is as if they should go to their neighbors and say, Give me your character, or I shall be lost. Those that were wise could not impart their oil to the flickering lamps of the foolish virgins. Character is not transferable. It is not to be bought or sold; it is to be acquired. The Lord has given to every individual an opportunity to obtain a righteous character through the hours of probation; but he has not provided a way by which one human agent may impart to another the character which he has developed by going through hard experiences, by learning lessons from the great Teacher, so that he can manifest patience under trial, and exercise faith so that he can remove mountains of impossibility. It is impossible to impart the fragrance of love,–to give to another gentleness, tact, and perseverance. It is impossible for one human heart to pour into another the love of God and humanity. YI, January 16, 1896 par. 2 ; The Youth’s Instructor, January 16, 1896, par. 2. Nous vivons maintenant dans des temps très périlleux, et personne parmi nous ne devrait tarder à chercher une préparation pour la venue de Christ. Que personne ne suive l’exemple des vierges folles, et pense qu’il sera prudent d’attendre jusqu’à ce que la crise arrive avant d’obtenir une préparation de caractère pour tenir ferme durant cette époque. Il sera trop tard pour rechercher la justice de Christ lorsque les invités sont appelés à l’intérieur et sont examinés. C’est maintenant le moment de se vêtir de la justice de Christ, le vêtement de noces qui vous rendra apte à entrer au repas de noces de l’Agneau. Dans la parabole les vierges folles sont représentées comme quémandant de l’huile, et ne parvenant pas à en recevoir à leur demande. C’est un symbole de ces qui ne se sont pas préparés en développant un caractère pour tenir fermes à l’époque de la crise. C’est comme s’ils iraient vers leurs voisins et diraient : ‘Donnez-moi votre caractère ou je serais perdu’. Ceux qui étaient sages ne pouvaient pas donner de leur huile aux lampes vacillantes des vierges folles. Le caractère ne peut être transféré. Il ne peut être acheté ou vendu ; il doit être acquis. Le Seigneur a donné à chaque individu une opportunité d’obtenir un caractère juste pendant les heures de probation ; mais il n’a pas fourni un autre chemin par lequel un agent humain pourrait donner à un autre le caractère qu’il a développé en traversant des expériences difficiles, en apprenant les leçons du grand Enseignant, afin qu’il puisse manifester de la patience durant l’épreuve, et exercer la foi de sorte qu’il puisse supprimer les montagnes de l’impossibilité. Il est impossible de donner la fragrance de l’amour – de donner à une autre personne la gentillesse, le tact, et la persévérance. Il est impossible pour un cœur humain de déverser à un autre l’amour de Dieu et l’humanité. The Youth’s Instructor, 16 janvier 1896, par. 2.
But the day is coming, and it is close upon us, when every phase of character will be revealed by special temptation. Those who remain true to principle, who exercise faith to the end, will be those who have proved true under test and trial during the previous hours of their probation, and have formed characters after the likeness of Christ. It will be those who have cultivated close acquaintance with Christ, who, through his wisdom and grace, are partakers of the divine nature. But no human being can give to another, heart-devotion and noble qualities of mind, and supply his deficiencies with moral power. We can each do much for each other by giving to men a Christlike example, thus influencing them to go to Christ for the righteousness without which they cannot stand in the judgment. Men should prayerfully consider the important matter of character-building, and frame their characters after the divine model. YI, January 16, 1896 par. 3 ; The Youth’s Instructor, January 16, 1896, par. 3. Mais le jour arrive et il est tout près de nous, où chaque trait du caractère sera révélé par une tentation spéciale. Ceux qui demeurent fidèles au principe, qui exercent la foi jusqu’à la fin, seront ceux qui se sont révélés être vrais sous le test et l’épreuve durant les heures précédentes de leur probation, et auront formé des caractères selon la ressemblance de Christ. Ce seront ceux qui ont cultivé une connaissance proche du Christ, qui, par sa sagesse et sa grâce, seront participants de la nature divine. Mais aucun être humain ne peut donner à un autre la dévotion du cœur et les nobles qualités de l’esprit, et combler ses déficiences de pouvoir moral. Nous pouvons chacun faire beaucoup les uns pour les autres en donnant aux hommes un exemple semblable au Christ, les influençant ainsi à aller vers le Christ pour la justice sans laquelle ils ne peuvent se tenir dans le jugement. Les hommes devraient considérer dans la prière l’importante question de la construction du caractère, et structurer leurs caractères d’après le modèle divin. The Youth’s Instructor, 16 janvier 1896, par. 3.
Those who would not receive the mark of the beast and his image when the decree goes forth, must have decision now to say, Nay, we will not regard the institution of the beast. EW 67.2 ; Early Writings, 67.2. Ceux qui ne recevront pas la marque de la bête et son image au moment où le décret sera promulgué, doivent maintenant prendre la décision de dire : Non, nous ne voulons pas observer l’institution de la bête. Early Writings, 67.2 ; Premiers Écrits, 67.1.
The Lord has shown me clearly that the image of the beast will be formed before probation closes; for it is to be the great test for the people of God, by which their eternal destiny will be decided. Your position is such a jumble of inconsistencies that but few will be deceived. 15MR 15.1 ; Manuscript Releases, volume 15, 15.1. Le Seigneur m’a clairement montré que l’image de la bête sera formée avant la fin de la probation, car ce doit être le grand test pour le peuple de Dieu, par lequel sa destinée éternelle sera décidée. Votre position est un tel mélange d’incohérences, mais quelques-uns seront trompés. Manuscript Releases, volume 15, 15.1.
In Revelation 13 this subject is plainly presented; [Revelation 13:11-17, quoted]. 15MR 15.2 ; Manuscript Releases, volume 15, 15.2. Dans Apocalypse 13 ce sujet est clairement présenté : Apocalypse 13.11-17, cité. Manuscript Releases, volume 15, 15.2.
This is the test that the people of God must have before they are sealed. All who prove their loyalty to God by observing His law, and refusing to accept a spurious sabbath, will rank under the banner of the Lord God Jehovah, and will receive the seal of the living God. Those who yield the truth of heavenly origin, and accept the Sunday sabbath, will receive the mark of the beast. … 15MR 15.3 ; Manuscript Releases, volume 15, 15.3. C’est le test que le peuple de Dieu doit avoir avant d’être scellé. Tous ceux qui ont prouvé leur loyauté à Dieu en observant Sa loi, et en refusant d’accepter un faux sabbat, se rangeront sous la bannière du Seigneur Dieu Jéhovah, et recevront le sceau du Dieu vivant. Ceux qui cèdent la vérité d’origine céleste et acceptent le dimanche sabbat, recevront la marque de la bête. Manuscript Releases, volume 15, 15.3.
Just as soon as the people of God are sealed in their foreheads–it is not any seal or mark that can be seen, but a settling into the truth, both intellectually and spiritually, so they cannot be moved–just as soon as God’s people are sealed and prepared for the shaking, it will come. Indeed, it has begun already; the judgments of God are now upon the land, to give us warning, that we may know what is coming (MS 173, 1902). 4BC 1161.6 ; The Seventh-Day Adventist Bible Commentary, volume 4, 1161.6. Dès que le peuple de Dieu est scellé sur son front – ce n’est pas un sceau ou une marque qui peut être vu, mais un affermissement dans la vérité, à la fois intellectuellement et spirituellement, afin qu’il soit inébranlable – jusqu’à ce que le peuple de Dieu soit scellé et préparé pour le criblage, ce qui arrivera. En effet, il a déjà commencé, les jugements de Dieu sont maintenant sur le pays, pour nous donner un avertissement, afin que nous puissions savoir ce qui est à venir. The Seventh-day Adventist Bible Commentary, volume 4, 1161.6.
… It is high time you were thoroughly converted, that your sins may go beforehand, and be blotted out now in probationary time, lest it shall be forever too late for wrongs to be righted. Read Isaiah 30:8-13. 1888 1300.1 ; The 1888 Materials, 1300.1. Il est grand temps que vous soyez totalement converti, afin que vos péchés puissent être présentés au préalable et être effacés maintenant durant le temps de probation, de peur qu’il ne soit à jamais trop tard pour que les mauvaises choses soient rectifiées. Lisez Esaïe 30.8-13. The 1888 Materials, 1300.1.
… One saying of the Saviour must not be made to destroy another. … GC 370.2 ; The Great Controversy, 370.2. Une parole du Sauveur ne doit pas être utilisée pour en annuler une autre. The Great Controversy, 370.2 ; La Tragédie des Siècles, 400.2.
We are in the great day of atonement, when our sins are, by confession and repentance, to go beforehand to judgment. God does not now accept a tame, spiritless testimony from His ministers. Such a testimony would not be present truth. The message for this time must be meat in due season to feed the church of God. But Satan has been seeking gradually to rob this message of its power, that the people may not be prepared to stand in the day of the Lord. 1SM 124.3 ; Selected Messages, book 1, 124.3. Nous voici au grand jour des expiations, quand nos péchés doivent par le moyen de la confession et de la repentance être présentés au préalable en jugement. Dieu n’accepte pas un témoignage fade et non spirituel de la part de Ses ministres. Un tel témoignage ne serait pas la vérité présente. Le message pour ce temps doit être la nourriture au temps prévu pour nourrir l’Église de Dieu. Mais Satan s’est efforcé progressivement à dérober de sa puissance ce message, afin que le peuple de Dieu ne puisse pas être prêt à tenir ferme au jour du Seigneur. Selected Messages, book 1, 124.3 ; Messages Choisis, volume 1, 145.1.
In 1844 our great High Priest entered the most holy place of the heavenly sanctuary, to begin the work of the investigative judgment. The cases of the righteous dead have been passing in review before God. When that work shall be completed, judgment is to be pronounced upon the living. How precious, how important are these solemn moments! Each of us has a case pending in the court of heaven. We are individually to be judged according to the deeds done in the body. In the typical service, when the work of atonement was performed by the high priest in the most holy place of the earthly sanctuary, the people were required to afflict their souls before God, and confess their sins, that they might be atoned for and blotted out. Will any less be required of us in this antitypical day of atonement, when Christ in the sanctuary above is pleading in behalf of His people, and the final, irrevocable decision is to be pronounced upon every case? 1SM 125.1 ; Selected Messages, book 1, 125.1. En 1844 notre grand Souverain Sacrificateur est entré dans le lieu très saint du sanctuaire céleste pour y commencer l’instruction du jugement. Les cas des justes morts ont été passés en revue devant Dieu. Cette œuvre une fois achevée, c’est sur les vivants que le jugement va être prononcé. Combien précieux, combien importants sont ces moments solennels ! Chacun d’entre nous a un dossier en instance dans la cour céleste. Nous devons être jugés individuellement d’après les actes commis étant dans son corps. Dans le service type, alors que l’œuvre expiatrice était effectuée par le souverain sacrificateur dans le lieu très saint du sanctuaire terrestre, le peuple devait affliger son âme devant Dieu, confesser ses péchés, pour en obtenir l’expiation et l’effacement. Peut-on exiger moins de nous en ce jour d’expiation antitype, au moment où le Christ est en train de plaider en faveur de son peuple dans le sanctuaire céleste, et qu’une sentence finale, irrévocable, est sur le point d’être prononcée sur chaque cas ? Selected Messages, book 1, 125.1 ; Messages Choisis, volume 1, 145.2.
What is our condition in this fearful and solemn time? Alas, what pride is prevailing in the church, what hypocrisy, what deception, what love of dress, frivolity, and amusement, what desire for the supremacy! All these sins have clouded the mind, so that eternal things have not been discerned. Shall we not search the Scriptures, that we may know where we are in this world’s history? Shall we not become intelligent in regard to the work that is being accomplished for us at this time, and the position that we as sinners should occupy while this work of atonement is going forward? If we have any regard for our souls’ salvation, we must make a decided change. We must seek the Lord with true penitence; we must with deep contrition of soul confess our sins, that they may be blotted out. 1SM 125.2 ; Selected Messages, book 1, 125.2. Dans quelle condition nous trouvons-nous en ce jour terrible et solennel ? Hélas, que d’orgueil domine dans l’Eglise, que d’hypocrisie, de mensonge, que d’amour du vêtement, de frivolité, d’amusement, que d’ambition de suprématie ! Tous ces péchés ont obscurci l’intelligence, empêchant de discerner les choses éternelles. Ne voulons-nous pas sonder les Ecritures afin que nous puissions savoir là où nous en sommes dans l’histoire du monde? N’allons-nous pas devenir intelligent au sujet de l’œuvre qui est en train d’être accomplie en notre faveur à cette période de temps, et la position que nous devrions occuper en tant que pécheur tandis que cette œuvre d’expiation avance ? Si nous avons une quelconque considération pour le salut de nos âmes, nous devrions faire un changement total. Nous devrions rechercher le Seigneur avec une véritable pénitence ; nous devrions avec une profonde contrition de l’âme confesser nos péchés, afin qu’ils puissent être effacés. Selected Messages, book 1, 125.2 ; Messages Choisis, volume 1, 145.3.
Zechariah’s vision of Joshua and the Angel applies with peculiar force to the experience of God’s people in the closing scenes of the great day of atonement. The remnant church will then be brought into great trial and distress. … PK 587.2 ; Prophets and Kings, 587.2. La vision de Zacharie au sujet de Josué et de l’ange s’applique avec une force particulière à l’expérience du peuple de Dieu dans les scènes finales du grand jour des expiations. L’église du reste doit être conduite alors dans une grande épreuve et détresse. Prophets and Kings, 587.2 ; Prophètes et Rois, 445.2.
Now is the time when we are to confess and forsake our sins, that they may go beforehand to judgment and be blotted out. Now is the time to “cleanse ourselves from all filthiness of the flesh and spirit, perfecting holiness in the fear of God.” It is dangerous to delay this work. Satan is even now seeking by disasters upon sea and land to seal the fate of as many as possible. What is the defense of the people of God at this time?–It is a living connection with heaven. If we would dwell in safety from the noisome pestilence, if we would be preserved from dangers seen and unseen, we must hide in God; we must secure the protecting care of Jesus and holy angels. In these days of peril, the Lord would have us walk before him in humility. Instead of trying to cover our sins, he would have us confess them, as Joshua confessed the sins of ancient Israel. We profess to be the depositaries of God’s law. We profess to be building up “the old waste places,” and to be raising up “the foundations of many generations.” If this great and solemn work has indeed been committed to us, how important that we depart from all iniquity! RH, November 19, 1908 par. 8 ; The Review and Herald, November 19, 1908, par. 8. C’est maintenant le moment où nous devons confesser et abandonner nos péchés afin qu’ils puissent être présentés au préalable en jugement et être effacés. C’est maintenant, le moment de « nous purifier de toutes souillures de la chaire et de l’esprit, perfectionnant la sainteté dans la crainte de Dieu ». Il est dangereux de repousser cette œuvre. Satan est en train maintenant de chercher par le moyen des désastres sur la mer et sur la terre à sceller le sort du plus grand nombre de personnes possible. Quelle est la défense du peuple de Dieu durant cette période ? C’est une relation vivante avec le ciel. Si nous voulons demeurer à l’abri de la pestilence infecte, si nous voulons être préservés des dangers visibles et invisibles, nous devons être cachés en Dieu ; nous devons nous assurer des soins protecteurs de Jésus et des saints anges. Dans ces jours de périls, le Seigneur aurait voulu que nous marchions devant lui dans l’humilité. Au lieu d’essayer de couvrir nos péchés, Il aurait voulu que nous les confessions, comme Josué a confessé les péchés de l’Israël ancien. Nous professons être les dépositaires de la loi de Dieu. Nous professons être les restaurateurs « des lieux dévastés » et de rétablir « les fondations de beaucoup de générations ». Si cette œuvre grande et solennelle nous a en effet été confiée, combien important devrions-nous nous départir de toute iniquité ! The Review and Herald, 19 novembre 1908, par. 8.
We may be followed with testimony after testimony of reproof; but if we do not overcome the disposition in us to do evil, if we do not respond to the light, we shall be in a state of condemnation before God. If, on the other hand, we live up to all the light that shines upon us, that light will continue to increase, and we shall have a clean record in heaven. The third angel’s message is to lighten the earth with its glory; but only those who have withstood temptation in the strength of the Mighty One will be permitted to act a part in proclaiming it when it shall have swelled into the loud cry. HS 155.3 ; Historical Sketches, 155.3. Des témoignages et des témoignages de reproches peuvent nous être attribués ; mais si nous ne vainquons pas la disposition qui est en nous pour commettre le mal, si nous ne répondons pas à la lumière nous serons dans un état de condamnation devant Dieu. Si, d’autre part, nous vivons de toute la lumière qui brille sur nous, cette lumière continuera d’augmenter et nous aurons un registre pur dans le ciel. Le message du troisième ange doit éclairer la terre de sa gloire, mais seulement ceux qui ont résisté à la tentation dans la force du Tout-puissant seront autorisés à prendre une part dans sa proclamation quand il aura gonflé en un grand cri. Historical Sketches, 155.3.
As the intercession of Joshua was accepted, the command was given to those that stood by, “Take away the filthy garments from him.” And unto Joshua the Angel said, “Behold, I have caused thine iniquity to pass from thee, and I will clothe thee with change of raiment. . . . So they set a fair miter upon his head, and clothed him with garments.” Even so will all those who come to Jesus in penitence and faith receive the robe of Christ’s righteousness. RH, November 19, 1908 par. 10 ; The Review and Herald, November 19, 1908, par. 10. Alors que l’intercession de Josué fut acceptée, l’ordre a été donné à ceux qui se tenaient à côté : « Ôtez-lui ses vêtements sales ». Et à Josué l’ange a dit : « Voici, Contemple, j’ai fait passer sur toi ton iniquité, et je te revêts de vêtements de rechange ». « Ainsi ils lui mirent sur la tête une mitre nette, et le revêtirent de vêtements ». Il en sera de même pour tous ceux qui viendront à Jésus dans la pénitence et la foi recevront la robe de justice de Christ. The Review and Herald, 19 novembre 1908, par. 10.
The great work of the gospel is not to close with less manifestation of the power of God than marked its opening. The prophecies which were fulfilled in the outpouring of the former rain at the opening of the gospel are again to be fulfilled in the latter rain at its close. Here are “the times of refreshing” to which the apostle Peter looked forward when he said: “Repent ye therefore, and be converted, that your sins may be blotted out, when the times of refreshing shall come from the presence of the Lord; and He shall send Jesus.” Acts 3:19, 20. GC 611.3 ; The Great Controversy, 611.3. La grande œuvre de l’évangile ne doit pas se terminer avec moins de manifestation de la puissance de Dieu qu’à marquer son ouverture. Les prophéties qui ont été accomplies dans l’effusion de la première pluie à l’ouverture de l’évangile doivent de nouveau être accomplies dans la pluie de l’arrière saison à sa fin. Voici les « temps de rafraîchissement » dont l’apôtre de Pierre attendait quand il disait : ‘Repent Repentez-vous donc et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés, lorsque les temps de rafraîchissement viendront de la part du Seigneur. Et il enverra Jésus-Christ, qui vous a été prêché auparavant’ Actes 3.19-20. The Great Controversy, 611.3 ; La Tragédie Des Siècles, 664.1.
Many have in a great measure failed to receive the former rain. They have not obtained all the benefits that God has thus provided for them. They expect that the lack will be supplied by the latter rain. When the richest abundance of grace shall be bestowed, they intend to open their hearts to receive it. They are making a terrible mistake. The work that God has begun in the human heart in giving His light and knowledge must be continually going forward. Every individual must realize his own necessity. The heart must be emptied of every defilement and cleansed for the indwelling of the Spirit. It was by the confession and forsaking of sin, by earnest prayer and consecration of themselves to God, that the early disciples prepared for the outpouring of the Holy Spirit on the Day of Pentecost. The same work, only in greater degree, must be done now. Then the human agent had only to ask for the blessing, and wait for the Lord to perfect the work concerning him. It is God who began the work, and He will finish His work, making man complete in Jesus Christ. But there must be no neglect of the grace represented by the former rain. Only those who are living up to the light they have will receive greater light. Unless we are daily advancing in the exemplification of the active Christian virtues, we shall not recognize the manifestations of the Holy Spirit in the latter rain. It may be falling on hearts all around us, but we shall not discern or receive it. TM 507.1 ; Testimonies to Ministers, 507.1. Beaucoup ont dans une grande mesure échoué à recevoir la première pluie. Ils n’ont pas obtenu tous les bienfaits que Dieu leur a ainsi fournis. Ils espèrent que leur manque sera accordé par la dernière pluie. Quand la plus riche abondance de la grâce sera accordée, ils ont l’intention d’ouvrir leurs cœurs pour la recevoir. Ils commettent une terrible erreur. L’œuvre que Dieu a commencé dans le cœur humain en donnant Sa lumière et SA connaissance doit continuer à aller de l’avant. Chaque individu doit réaliser son propre besoin. Le cœur doit être vidé de chaque souillure et purifié pour la demeure de l’Esprit. C’était par la confession et l’abandon du péché par une prière sincère et une consécration de leur personne à Dieu que les premiers disciples se sont préparés pour l’effusion du Saint-Esprit au jour de la pentecôte. La même œuvre, dans une grande mesure doit être faite maintenant. Ensuite, l’agent humain doit seulement demander la bénédiction et attendre que le Seigneur rendre parfaite l’œuvre le concernant. C’est Dieu qui a commencé l’œuvre et Il la finira, rendant l’homme complet en Jésus-Christ. Mais on ne doit pas négliger la grâce représentée par la première pluie. Seuls ceux qui ont vécu dans la lumière pourront recevoir une plus grande lumière. A moins que nous n’avancions quotidiennement dans un exemple de vie chrétienne vertueuse, nous ne reconnaitrons pas les manifestations du Saint-Esprit dans la pluie de l’arrière saison. Elle pourrait tomber dans les cœurs de ceux qui nous entourent, mais nous ne la discernerons ni ne la recevrons ». Testimonies to Ministers, 507.1.
The act of Christ in breathing upon his disciples the Holy Ghost, and in imparting his peace to them, was as a few drops before the plentiful shower to be given on the day of Pentecost. … 3SP 243.1 ; The Spirit of Prophecy, volume 3, 243.1. L’action de Christ de souffler sur Ses disciples l’Esprit Saint, et de leur conférer Sa paix, était comme quelques gouttes avant la douche abondante qui devait être donnée le jour de la Pentecôte. The Spirit of Prophecy, volume 3, 243.1.
The class who do not feel grieved over their own spiritual declension, nor mourn over the sins of others, will be left without the seal of God. The Lord commissions His messengers, the men with slaughtering weapons in their hands: “Go ye after him through the city, and smite: let not your eye spare, neither have ye pity: slay utterly old and young, both maids, and little children, and women: but come not near any man upon whom is the mark; and begin at My sanctuary. Then they began at the ancient men which were before the house.” 5T 211.1 ; Testimonies, volume 5, 211.1. La catégorie qui ne se sent pas affligée par son propre déclin spirituel, ni ne mène deuil sur les péchés des autres, seront laissés sans le sceau de Dieu. Le Seigneur mandate Ses messagers, les hommes avec des armes de destruction à leurs mains : ‘Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’épargne [personne], et n’ayez aucune pitié. Tuez entièrement vieux et jeunes (hommes), vierges, et enfants et femmes ; mais n’approchez aucun sur lesquels est la marque, et commencez par mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.’ Testimonies, volume 5, 211.1.
Here we see that the church–the Lord’s sanctuary–was the first to feel the stroke of the wrath of God. The ancient men, those to whom God had given great light and who had stood as guardians of the spiritual interests of the people, had betrayed their trust. They had taken the position that we need not look for miracles and the marked manifestation of God’s power as in former days. Times have changed. These words strengthen their unbelief, and they say: The Lord will not do good, neither will He do evil. He is too merciful to visit His people in judgment. Thus “Peace and safety” is the cry from men who will never again lift up their voice like a trumpet to show God’s people their transgressions and the house of Jacob their sins. These dumb dogs that would not bark are the ones who feel the just vengeance of an offended God. Men, maidens, and little children all perish together. 5T 211.2 ; Testimonies, volume 5, 211.2. Ici nous voyons que l’église – le sanctuaire du Seigneur – a été la première à sentir la frappe de la colère de Dieu. Les anciens, ceux à qui Dieu a donné une grande lumière et qui se sont tenus comme les gardiens des intérêts spirituels du peuple, ont trahi sa confiance. Ils ont pris la position que nous ne devrions pas attendre pour des miracles et la manifestation marquée de la puissance de Dieu comme dans les anciennes générations. Les temps ont changés. Ces mots fortifient leur incrédulité et ils disent : ‘Le Seigneur ne fera ni du bien ni du mal, Il est trop miséricordieux pour visiter Son peuple en jugement’. Ainsi « Paix et sécurité » est le cri des hommes qui n’élèveront plus jamais la voix comme une trompette pour montrer au peuple de Dieu ses transgressions et à la maison de Jacob ses péchés. Ces chiens muets qui ne peuvent pas aboyer sont ceux qui sentent la juste vengeance d’un Dieu offensé. Les hommes, les jeunes filles et les petits enfants tous périssent ensemble. Testimonies, volume 5, 211.2.
I cannot express to you the intense desire of my soul that you should all seek the Lord most earnestly while He may be found. We are in the day of God’s preparation. Let nothing be regarded as of sufficient worth to draw your minds from the work of preparing for the great day of judgment. Get ready. Let not cold unbelief hold your souls away from God, but let His love burn on the altar of your hearts. 5T 590.2 ; Testimonies, volume 5, 590.2. Je ne peux pas vous exprimer l’immense désir de mon âme que vous devriez tous rechercher le Seigneur le plus sincèrement possible tandis qu’il peut être trouvé. Nous sommes au jour de la préparation de Dieu. Que rien ne soit considéré comme digne de détourner nos esprits de l’œuvre de préparation pour le grand jour du jugement. Soyez prêts. Que la froide incrédulité ne retienne pas vos âmes loin de Dieu, mais que Son amour brûle sur l’autel de vos coeurs. Testimonies, volume 5, 590.2.
Again, these parables teach that there is to be no probation after the judgment. When the work of the gospel is completed, there immediately follows the separation between the good and the evil, and the destiny of each class is forever fixed. COL 123.2 ; Christ’s Object Lessons, 123.2. De nouveau, ces paraboles enseignent qu’il ne doit y avoir aucune probation après le jugement. Lorsque l’œuvre de l’évangile est achevée, immédiatement suit la séparation entre le bon et le mal, et la destinée de chaque catégorie est fixée pour toujours. Christ’s Object Lessons, 123.2 ; Les Paraboles de Jésus, 100.2.
What are you doing, brethren, in the great work of preparation? Those who are uniting with the world are receiving the worldly mold and preparing for the mark of the beast. Those who are distrustful of self, who are humbling themselves before God and purifying their souls by obeying the truth these are receiving the heavenly mold and preparing for the seal of God in their foreheads. When the decree goes forth and the stamp is impressed, their character will remain pure and spotless for eternity. 5T 216.1 ; Testimonies, volume 5, 216.1. Que faites-vous frères, dans la grande œuvre de préparation ? Ceux qui sont unis avec le monde recevront le moule du monde et se préparent pour la marque de la bête. Ceux qui ne placent pas leur confiance en eux-mêmes, qui sont humbles devant Dieu et purifient leurs âmes en observant la vérité recevront le moule céleste et se préparent pour le sceau de Dieu sur leurs fronts. Lorsque le décret sera promulgué et que le sceau sera imprimé, leur caractère restera pur et sans tâche pour l’éternité. Testimonies, volume 5, 216.1.
… This has been repeated to me so many times, “It is the day of God’s preparation to prepare a people to stand in the day of the Lord.” … 2SAT 90.6 ; Sermons and Talks, volume 2, 90.6. Ceci m’a été répété à maintes reprises, ‘C’est le jour de la préparation pour préparer un peuple à tenir ferme au jour du Seigneur’. Sermons and Talks, volume 2, 90.6.
The third angel’s message must go over the land, and awaken the people, and call their attention to the commandments of God and the faith of Jesus. Another angel unites his voice with the third angel, and the earth is lighted with its glory. The light increases, and it shines out to all the nations of the earth. It is to go forth as a light that burneth. It will be attended with great power, until its golden beams have fallen upon every tongue, every people, and every nation upon the face of the whole earth. Let me ask you, What you are doing to prepare for this work? Are you building for eternity? You must remember that this angel represents the people that have this message to give to the world. Are you among that people? Do you really believe that this work in which we are engaged is truly the third angel’s message? If so, then you understand that we have a mighty work to do, and that we ought to be about it. We must sanctify ourselves by a strict obedience to the truth, placing ourselves in right relation to God and his work. As the truth goes forth, Satan intensifies his zeal to defeat its progress by presenting pleasing delusions. As we urge the truth, he urges his errors. He will stir up his agents, in view of the coming of the Lord, to go out and cry, “Lo! here is Christ, and lo! there is Christ.” And here arises this superstition, and there arises that heresy. And tell me, what are we to do about it? I will tell you: we can become familiar, with the Bible, and read what saith the Lord. Not only the ministers but all who love and fear God are to do the Master’s work; and that is to let the light that he has given you shine before all. Here are two companies; one of them is being bound in bundles to burn, the other is being bound by the cords of truth and love. Satan is binding his followers with the work of iniquity; Christ is binding together his people in love and faith in the keeping of his commandments. And this work will increase more and more, and Satan will work to divide and separate God’s people one from the other. And while he is doing this kind of work, be careful that none of you are found helping him. We want to put away our cold-heartedness, and let love, tender compassion, true courtesy, and the spirit of tenderness come into our midst. Here we are in the waiting time, in the day of God’s preparation. Here in this world we are to fit up for these great trials that are soon coming upon us. And yet some of us act as though we had a whole millennium before us in which to accomplish the work. But, says the text, “Watch and pray; for ye know not when the time is.” And what Christ said to his disciples, I say unto you, “Take ye heed, watch and pray,” that when the Master comes to reckon with his servants, you may receive from him the crown of life laid up for the overcomer, and rejoice with him in his kingdom. RH, August 18, 1885 par. 14 ; The Review and Herald, August 18, 1885, par. 14. Le message du troisième ange doit parcourir la terre, et réveiller les gens, et attirer leur attention sur les commandements de Dieu et la foi de Jésus. Un autre ange unit sa voix au troisième ange, et la terre est éclairée de sa gloire. La lumière augmente, et elle brille pour toutes les nations de la terre. Il avance comme une lumière qui brûle. Il sera accompagné d’une grande puissance, jusqu’à ce que ses rayons dorés soient tombés sur toute langue, tout peuple et toute nation sur la surface de toute la terre. Permettez-moi de vous demander : ‘Que faites-vous pour vous préparer à cette œuvre ? Bâtissez-vous pour l’éternité ? Vous devez vous rappeler que cet ange représente les personnes qui ont ce message à donner au monde. Êtes-vous parmi ces personnes ? Croyez-vous vraiment que ce travail dans lequel nous sommes engagés est véritablement le message du troisième ange ? Si oui, alors vous comprenez que nous avons une œuvre puissante à faire, et que nous devrions la mettre en œuvre. Nous devons nous sanctifier par une obéissance stricte à la vérité, en nous plaçant dans une relation juste (droite) avec Dieu et son œuvre. Au fur et à mesure de l’avancement de la vérité, Satan intensifie son zèle pour vaincre ses progrès en présentant des mensonges agréables. Comme nous pressons la vérité, il presse ses erreurs. Il agitera ses agents, en vue de l’avènement du Seigneur, pour sortir et crier : ‘Le Christ est ici, et voilà Il est là’. Et là se lève cette superstition, et là se lève cette hérésie. Et dites-moi, que devons-nous faire à ce sujet ? Je vous dirai : nous pouvons nous familiariser avec la Bible et lire ce que le Seigneur a dit. Non seulement les ministres, mais tous ceux qui aiment et craignent Dieu doivent faire l’œuvre du Maître ; et cela consiste à laisser la lumière qu’Il vous a donné briller devant tous. Voici deux groupes ; L’un d’entre eux est lié en ballots pour brûler, l’autre est lié par les cordes de la vérité et de l’amour. Satan lie ses disciples avec l’œuvre de l’iniquité ; Le Christ lie ensemble son peuple dans l’amour et la foi dans l’observation de ses commandements. Et cette œuvre augmentera de plus en plus, et Satan travaillera pour diviser et séparer le peuple de Dieu l’un de l’autre. Et alors qu’il fait ce genre de travail, faites attention qu’aucun d’entre vous ne soit trouvé en train de l’aider. Nous voulons éloigner notre cœur froid, et laisser l’amour, la compassion tendre, la vraie courtoisie et l’esprit de tendresse venir au milieu de nous. Nous sommes ici dans le temps d’attente, au jour de la préparation de Dieu. Ici, dans ce monde, nous devons être rendus aptes pour ces grandes épreuves qui doivent nous arriver bientôt. Et pourtant, certains d’entre nous agissent comme si nous avions tout un millénaire devant nous pour accomplir l’œuvre. Mais, dit le texte, ‘Veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra’. Et ce que Christ a dit à ses disciples, je le vous dis : Prenez garde, veillez et priez’, pour que lorsque le Maître viendra pour demander des comptes à ses serviteurs, vous puissiez recevoir de lui la couronne de vie réserver pour le vainqueur, et vous réjouir avec lui dans son royaume. The Review and Herald, 18 août 1885, par. 14.
Let the work of preparing a people to stand in the day of God’s preparation be entered upon by all who believe the word. During the last few years serious work has been done. Serious questions have agitated the minds of those who believe present truth. The light of the Sun of Righteousness has been shining in every place, and by some it has been received, and perseveringly held. The work has been carried forward in Christ’s lines. RH, August 17, 1897 par. 16 ; The Review and Herald, August 17, 1897, par. 16. Que l’œuvre qui consiste à préparer un peuple à tenir ferme au jour de la préparation du Seigneur, soit entrepris par tous ceux qui croient en la parole. Durant les quelques dernières années une œuvre sérieuse a été faite. Des questions graves ont agité les esprits de ceux qui croient en la vérité présente. La lumière du Soleil de Justice a brillé dans chaque endroit et par certains elle a été reçue, et maintenant avec persévérance. L’œuvre a été portée plus loin dans les lignes de Christ. The Review and Herald, 17 août 1897, par. 16.
Every soul that names the name of Christ should be under service. All should say, “Here am I; send me.” The lips that are willing to speak, though unclean, will be touched with the living coal, and purified. They will be enabled to speak words that will burn their way to the soul. The time will come when men will be called to give an account for the souls to whom they should have communicated light, but who have not received it. Those who have thus failed in their duty, who have been given light, but who have not cherished it, so that they have none to impart, are classed in the books of heaven with those that are at enmity with God, not subject to his will or under his guidance. RH, August 17, 1897 par. 17 ; The Review and Herald, August 17, 1897, par. 17. Toute âme qui se nomme du nom de Christ doit être à son service. Tous doivent dire : ‘Me voici, envoie-moi’. Les lèvres qui désirent parler, bien qu’impures, seront touchées avec le charbon vivant et seront purifiées. Elles seront rendues capables de prononcer des paroles qui se fraieront un chemin qui mène à l’âme. Le temps viendra où les hommes seront appelés à rendre compte pour les âmes à qui ils auraient du communiquer la lumière, mais qui ne l’ont pas reçue. Ceux qui ont ainsi échoué dans leur devoir, à qui la lumière a été donnée, mais qui ne l’ont pas chéri, de sorte qu’ils n’ont personne à qui la communiquer, sont classés dans les registres célestes (les livres du ciel) avec ceux qui sont ennemi de Dieu, et qui ne sont pas soumis à Sa volonté ou à Sa direction. The Review and Herald, 17 août 1897, par. 17.
When God was about to send Isaiah with a message to His people, He first permitted the prophet to look in vision into the holy of holies within the sanctuary. Suddenly the gate and the inner veil of the temple seemed to be uplifted or withdrawn, and he was permitted to gaze within, upon the holy of holies, where even the prophet’s feet might not enter. There rose before him a vision of Jehovah sitting upon a throne high and lifted up, while the train of His glory filled the temple. Around the throne were seraphim, as guards about the great King, and they reflected the glory that surrounded them. As their songs of praise resounded in deep notes of adoration, the pillars of the gate trembled, as if shaken by an earthquake. With lips unpolluted by sin, these angels poured forth the praises of God. “Holy, holy, holy, is the Lord of hosts,” they cried; “the whole earth is full of His glory.” [See Isaiah 6:1-8.] GW 21.1 ; Gospel Workers, 21.1. Avant d’envoyer Esaïe porter un message à son peuple, Il permit tout d’abord au prophète dans une vision, de regarder le lieu très saint dans le sanctuaire. Soudainement, la porte et le voile intérieur du temple semblaient être soulevés ou tiré, et il lui fut permis de regarder à l’intérieur du saint des saints, là où même un prophète ne pouvait pénétrer. Il eut une vision de Jéhovah assis sur un trône haut et élevé, remplissant le temple de sa gloire. Auprès de lui se tenaient des séraphins, comme des gardes autour du grand Roi, reflétant la gloire qui les environnait. Tandis que retentissaient les chants de louange résonnaient en des notes profondes d’adoration, les piliers de la porte tremblèrent, comme s’ils étaient secoués par un tremblement de terre. Avec des lèvres non souillées par le péché, ces anges répandirent leurs louanges à Dieu : ‘Saint, saint, saint est l’Eternel des armées, toute la terre est pleine de sa gloire’. Ésaïe 6:3. Gospel Workers, 21.1 ; Ministère Évangélique, 17.1.
The seraphim around the throne are so filled with reverential awe as they behold the glory of God, that they do not for an instant look upon themselves with admiration. Their praise is for the Lord of hosts. As they look into the future, when the whole earth shall be filled with His glory, the triumphant song is echoed from one to another in melodious chant, “Holy, holy, holy, is the Lord of hosts.” They are fully satisfied to glorify God; abiding in His presence, beneath His smile of approbation, they wish for nothing more. In bearing His image, in doing His bidding, in worshiping Him, their highest ambition is reached. GW 21.2 ; Gospel Workers, 21.2. Les séraphins qui entourent le trône sont tellement pénétrés de vénération alors qu’ils contemplent la gloire de Dieu, qu’ils ne regardent pas à eux même un instant avec admiration. Leurs louanges s’adressent uniquement au Seigneur des armées. Alors qu’ils regardent dans l’avenir, lorsque toute la terre sera remplie de Sa gloire, le chant triomphants fait écho l’un à l’autre en un chant mélodieux : ‘Saint, Saint, Saint et le Seigneur des armées’. Ils sont pleinement satisfaits à glorifier Dieu, demeurant dans Sa présence, ne souhaitant rien d’autre que le divin sourire de son approbation. En portant Son image, en demeurant en Lui, en L’adorant, leur ambition la plus élevée est atteinte. Ésaïe 6:3. Gospel Workers, 21.2 ; Ministère Évangélique, 17.2.
As the prophet listened, the glory, the power, and the majesty of the Lord was opened to his vision; and in the light of this revelation his own inward defilement appeared with startling clearness. His very words seemed vile to him. In deep humiliation he cried, “Woe is me! for I am undone; because I am a man of unclean lips: . . . for mine eyes have seen the King, the Lord of hosts.” GW 21.3 ; Gospel Workers, 21.3. Tandis que le prophète écouta, la gloire, la puissance et la majesté du Seigneur qui lui étaient ouvertes en vision, et dans la lumière de cette révélation sa propre condition de souillure lui apparu avec une clarté saisissante. Ses paroles mêmes lui semblaient viles. Dans une humiliation profonde, il s’écria : ‘Malheur à moi ! Car je suis un homme perdu ; parce que je suis un homme aux lèvres souillées… et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur des armées. Ésaïe 6:5. Gospel Workers, 21.3 ; Ministère Évangélique, 17.3.
Isaiah’s humiliation was genuine. As the contrast between humanity and the divine character was made plain to him, he felt altogether inefficient and unworthy. How could he speak to the people the holy requirements of Jehovah? GW 22.1 ; Gospel Workers, 22.1. L’humilité d’Esaïe était sincère. Le contraste qui existe entre l’humanité et la divinité avait frappé son esprit et il sentait à la fois son impuissance et son indignité. Comment pourrait-il alors transmettre au peuple les saintes prescriptions de Jéhovah ? Gospel Workers, 22.1 ; Ministère Évangélique, 18.1.
“Then flew one of the seraphim unto me,” he writes, “having a live coal in his hand, which he had taken with the tongs from off the altar: and he laid it upon my mouth, and said, Lo, this hath touched thy lips; and thine iniquity is taken away, and thy sin purged.” GW 22.2 ; Gospel Workers, 22.2. ‘Mais, écrit-il, l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main un charbon ardent, qu’il avait pris sur l’autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche, et dit : ’Ceci a touché tes lèvres ; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié.’ Ésaïe 6:6, 7. Gospel Workers, 22.2 ; Ministère Évangélique, 18.2.
Then Isaiah heard the voice of the Lord, saying, “Whom shall I send, and who will go for us?” and strengthened by the thought of the divine touch, he answered, “Here am I; send me.” GW 22.3 ; Gospel Workers, 22.3. Puis Esaïe entendit la voix du Seigneur, disant : ‘Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous ?’ et, fortifié par la pensée de l’attouchement divin, il répondit : ‘Me voici, envoie-moi’. Gospel Workers, 22.3 ; Ministère Évangélique, 18.3.
As God’s ministers look by faith into the holy of holies, and see the work of our great High Priest in the heavenly sanctuary, they realize that they are men of unclean lips, men whose tongues have often spoken vanity. Well may they despair as they contrast their own unworthiness with the perfection of Christ. With contrition of heart, feeling wholly unworthy and unfit for their great work, they cry,”I am undone.” But if, like Isaiah, they humble their hearts before God, the work done for the prophet will be performed for them. Their lips will be touched with a live coal from off the altar, and they will lose sight of self in a sense of the greatness and power of God and His readiness to help them. They will realize the sacredness of the work entrusted to them, and will be led to abhor everything that would cause them to dishonor Him who has sent them forth with His message. GW 22.4 ; Gospel Workers, 22.4. Quand les ministres de Dieu pénètrent par la foi dans le saint des saints et y voient l’œuvre de notre Grand Souverain Sacrificateur, ils se rendent compte qu’ils sont des hommes aux lèvres impures, des hommes dont les langues ont souvent parlé par vanité. La perfection du Christ offre, en effet, avec leur indignité, un contraste désespérant et c’est le cœur contrit que, conscients de leur totale impuissance devant l’œuvre immense qui les attend, ils s’écrient : ‘Nous sommes perdus !’ Mais si, comme Esaïe, ils s’humilient devant l’Eternel, il leur sera fait comme au prophète. Leurs lèvres seront purifiées par le charbon ardent de l’autel et le sentiment de la majesté et de la puissance de Dieu, ainsi que de son désir de les aider, les empêchera de penser à leur propre déficience. Ils comprendront la sainteté de la tâche qui leur a été confiée, et seront conduits à haïr tout ce qui les amènerait à déshonorer Celui qui les a envoyés avec Son message. Gospel Workers, 22.4 ; Ministère Évangélique, 18.4.
Brethren, to whom the truths of God’s word have been opened, what part will you act in the closing scenes of this world’s history? Are you awake to these solemn realities? Do you realize the grand work of preparation that is going on in heaven and on earth? Let all who have received the light, who have had the opportunity of reading and hearing the prophecy, take heed to those things that are written therein; “for the time is at hand.” Let none now tamper with sin, the source of every misery in our world. No longer remain in lethargy and stupid indifference. Let not the destiny of your soul hang upon an uncertainty. Know that you are fully on the Lord’s side. Let the inquiry go forth from sincere hearts and trembling lips, ‘Who shall be able to stand?’ Have you, in these last precious hours of probation, been putting the very best material into your character-building? Have you been purifying your souls from every stain? Have you followed the light? Have your works corresponded to your profession of faith? Is the softening, subduing influence of the grace of God working upon you? Have you hearts that can feel, eyes that can see, ears that can hear? Is it in vain that the declaration of eternal truth has been made concerning the nations of the earth? They are under condemnation, preparing for the judgments of God; and in this day, which is big with eternal results, the people chosen to be the depositaries of momentous truth ought to be abiding in Christ. Mrs. E. G. White. GCB, July 1, 1902 par. 15 ; General Conference Bulletin, July 1, 1902, par. 15. Frères et sœurs à qui les vérités de la Parole de Dieu ont été révélées, quel rôle jouez-vous dans les scènes finales de l’histoire de ce monde ? Êtes-vous réveillés à ces réalités solennelles ? Réalisez-vous la grande œuvre de préparation qui est en cours à la fois dans le ciel et sur la terre ? Que tous ceux qui ont reçu la lumière, qui ont eu l’opportunité de lire et d’écouter la prophétie, prêtent attention à ces choses qui ont été écrites à l’intérieur ; « car le temps est proche ». Que personne maintenant ne touche au péché, la source de chaque misère dans notre monde. Ne demeurez plus dans cette léthargie et cette indifférence stupide. Ne laissez pas la destinée de votre âme suspendue à une incertitude. Il vous faut savoir que vous êtes totalement du côté du Seigneur. Que la demande sorte de cœurs sincères et de lèvres tremblantes, ‘Qui pourra subsister’ ? Avez-vous dans ces dernières précieuses heures de probation, mis le meilleur matériel dans la construction de votre caractère ? Avez-vous purifié vos âmes de chaque défaut ? Avez-vous suivi la lumière ? Vos œuvres correspondent-elles à votre profession de foi ? Est-ce que la douce influence douce de la grâce de Dieu agit en vous ? Avez-vous des cœurs qui peuvent sentir, des yeux qui peuvent voir, des oreilles qui peuvent entendre ? Est-ce en vain que les déclarations de la vérité éternelle ont été faites concernant les nations de la terre ? Elles sont sous la condamnation, se préparant pour les jugements de Dieu ; et dans ce jour, qui est grand avec des conséquences éternelles, le peuple choisi pour être le dépositaire de la vérité importante doit demeurer en Christ. General Conference Bulletin, 1er juillet 1902, par. 15.
Now Christ is in the heavenly sanctuary. And what is He doing? Making atonement for us, cleansing the sanctuary from the sins of the people. Then we must enter by faith into the sanctuary with Him, we must commence the work in the sanctuary of our souls. We are to cleanse ourselves from all defilement. We must “cleanse ourselves from all filthiness of the flesh and spirit, perfecting holiness in the fear of God.” Satan will come and tempt you and you will give way to his temptations. What then? Why, come and humble your hearts in confession, and by faith grasp the arm of Christ in the heavenly sanctuary. Believe that Christ will take your confession and hold up His hands before the Father–hands that have been bruised and wounded in our behalf– and He will make an atonement for all who will come with confession. What if you cannot understand about this matter? He says, “He that lacketh these things is blind, and cannot see afar off, and hath forgotten that he was purged from his old sins” (2 Peter 1:19). 1888 127.3 ; The 1888 Materials, 127.3. Maintenant Christ est dans le sanctuaire céleste. Et que fait-il ? Il fait la propitiation en notre faveur, purifiant le sanctuaire des péchés du peuple. Alors nous devons entrer par la foi dans le sanctuaire avec Lui, nous devons commencer l’œuvre dans le sanctuaire de nos âmes. Nous devons nous purifier de toute souillure. Nous devons ‘nous purifier de toute saleté de la chair et de l’esprit, perfectionnant la sainteté dans la crainte de Dieu’. 2 Corinthiens 7.1. Satan viendra et vous tentera et vous céderez à ses tentations ? Alors quoi ? Pourquoi, ne venez-vous pas et n’humiliez-vous pas vos cœurs dans la confession et par la foi saisissez le bras de Christ dans le sanctuaire céleste ? Croyez que Christ acceptera votre confession et lèvera Ses mains devant le Père – mains qui ont été écrasées et blessées pour vous – et Il fera l’expiation pour tous ceux qui se confesseront. Et que se passe-t-il si vous ne comprenez pas ce sujet ? Il dit : ‘Mais celui en qui ces choses font défaut est aveugle, et ne voit pas de loin, et [il] a oublié qu’il a été purifié de ses anciens péchés’. The 1888 Materials, 127.3.
Says the prophet: “Who may abide the day of His coming? and who shall stand when He appeareth? for He is like a refiner’s fire, and like fullers’ soap: and He shall sit as a refiner and purifier of silver: and He shall purify the sons of Levi, and purge them as gold and silver, that they may offer unto the Lord an offering in righteousness.” Malachi 3:2, 3. Those who are living upon the earth when the intercession of Christ shall cease in the sanctuary above are to stand in the sight of a holy God without a mediator. Their robes must be spotless, their characters must be purified from sin by the blood of sprinkling. Through the grace of God and their own diligent effort they must be conquerors in the battle with evil. While the investigative judgment is going forward in heaven, while the sins of penitent believers are being removed from the sanctuary, there is to be a special work of purification, of putting away of sin, among God’s people upon earth. This work is more clearly presented in the messages of Revelation 14. GC 425.1 ; The Great Controversy, 425.1. Le prophète dit : « Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ? Et qui subsistera quand il paraîtra ? Car il est comme le feu du raffineur, et comme la potasse des foulons : Et il sera assis, comme celui qui raffine et purifie l’argent ; et il purifiera les fils de Lévi, et les purgera comme l’or et l’argent, afin qu’ils puissent offrir au Seigneur une offrande dans la justice’. Malachie 3.2-3. Ceux qui vivent sur terre lorsque l’intercession de Christ cessera dans le sanctuaire céleste doivent tenir ferme à la vue d’un Dieu saint sans médiateur. Leurs robes doivent être sans tâche, leurs caractères doivent être purifiés du péché par l’aspersion du sang. Par la grâce de Dieu et leurs propres efforts diligents ils doivent être vainqueurs dans la bataille avec le mal. Tandis que le jugement investigatif est en cours dans le ciel, tandis que les péchés des croyants pénitents sont en train d’être ôtés du sanctuaire, une œuvre spéciale de purification doit être faite, de mise de côté du péché, parmi le peuple de Dieu sur la terre. Cette œuvre est plus clairement présentée dans les messages d’Apocalypse 14. The Great Controversy, 425.1 ; La Tragédie des Siècles, 461.2.
When this work shall have been accomplished, the followers of Christ will be ready for His appearing. “Then shall the offering of Judah and Jerusalem be pleasant unto the Lord, as in the days of old, and as in former years.” Malachi 3:4. Then the church which our Lord at His coming is to receive to Himself will be a “glorious church, not having spot, or wrinkle, or any such thing.” Ephesians 5:27. Then she will look “forth as the morning, fair as the moon, clear as the sun, and terrible as an army with banners.” Song of Solomon 6:10. GC 425.2 ; The Great Controversy, 425.2. Lorsque cette œuvre aura été accomplie, les disciples de Christ seront prêts pour Son apparition. ‘Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable au Seigneur comme aux jours anciens, comme aux premières années’. Malachie 3.4. Alors, l’église qui le Seigneur doit présenter à Lui-même à Sa venue, sera une ‘église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais qu’elle soit sainte et sans défaut’. Éphésiens 5.27. Alors, elle paraîtra ‘comme le matin, belle comme la lune, claire comme le soleil, et terrible comme une armée arborant ses bannières ?’ Cantique des Cantiques 6.10. The Great Controversy, 425.2 ; La Tragédie des Siècles, 461.3.
… The message given us by A. T. Jones, and E. J. Waggoner is the message of God to the Laodicean church, and woe be unto anyone who professes to believe the truth and yet does not reflect to others the God-given rays. … 1888 1052.2 ; The 1888 Materials, 1052.2. Le message qui nous a été donné par A.T. Jones et E.J. Waggoner est le message de Dieu pour l’église de Laodicée, et malheur à quiconque qui prétend croire en la vérité et pourtant ne reflète pas aux autres les rayons donnés par Dieu. The 1888 Materials, 1053.2.
The Lord in His great mercy sent a most precious message to His people through Elders Waggoner and Jones. [SEE APPENDIX.] This message was to bring more prominently before the world the uplifted Saviour, the sacrifice for the sins of the whole world. It presented justification through faith in the Surety; it invited the people to receive the righteousness of Christ, which is made manifest in obedience to all the commandments of God. Many had lost sight of Jesus. They needed to have their eyes directed to His divine person, His merits, and His changeless love for the human family. All power is given into His hands, that He may dispense rich gifts unto men, imparting the priceless gift of His own righteousness to the helpless human agent. This is the message that God commanded to be given to the world. It is the third angel’s message, which is to be proclaimed with a loud voice, and attended with the outpouring of His Spirit in a large measure. TM 91.2 ; Testimonies to Ministers, 91.2. Le Seigneur dans sa grande miséricorde envoya un message des plus précieux à Son peuple par les pasteurs Waggoner et Jones. Ce message devait apporter au monde plus de preuves sur le Sauveur élevé, le sacrifice pour les péchés du monde entier. Il présenta la justification par la foi dans la Sureté : il invita le peuple à recevoir la justice de Christ, qui est rendue manifeste dans l’obéissance de tous les commandements de Dieu. Plusieurs ont perdu de vue Jésus. Ils ont besoin que leurs yeux soient dirigés vers Sa personne divine, Ses mérites et Son amour immuable pour la famille humaine. Tout pouvoir est remis entre Ses mains afin qu’Il puisse dispenser les dons riches aux hommes, donnant les dons inestimables de Sa propre justice à l’agent humain impuissant. C’est le message que Dieu a ordonné qui soit donné au monde. C’est le message du troisième ange, qui doit être proclamé d’une voix forte, et assisté de l’effusion de Son Esprit dans une large mesure. Testimonies to Ministers, 91.2.
The prophet says, “I saw another angel come down from heaven, having great power; and the earth was lightened with his glory. And he cried mightily with a strong voice, saying, Babylon the great is fallen, is fallen, and is become the habitation of devils” (Revelation 18:1, 2). This is the same message that was given by the second angel. Babylon is fallen, “because she made all nations drink of the wine of the wrath of her fornication” (Revelation 14:8). What is that wine?–Her false doctrines. She has given to the world a false sabbath instead of the Sabbath of the fourth commandment, and has repeated the falsehood that Satan first told Eve in Eden–the natural immortality of the soul. Many kindred errors she has spread far and wide, “teaching for doctrines the commandments of men” (Matthew 15:9). 2SM 118.1 ; Selected Messages, book 2, 118.1. Le prophète déclare : ‘Et après ces choses, je vis un autre ange descendre du ciel, ayant un grand pouvoir ; et la terre fut illuminée de sa gloire. Et il cria puissamment d’une forte voix, disant : Babylone la grande est tombée, [elle] est tombée, et est devenue l’habitation des diables, et le repaire de tout esprit infecte, et une cage de tout oiseau impur et détestable’ – Apocalypse 18.1-2. C’est le même message qui a été donné par le deuxième ange. ‘Babylone, est tombée, [elle] est tombée cette grande ville parce qu’elle a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication’ – Apocalypse 14.8. Quel est ce vin ? Ses fausses doctrines. Ella a donné au monde un faux sabbat à la place du sabbat du quatrième commandement, et a répété les erreurs que Satan a premièrement dites à Ève en Eden – l’immortalité de l’âme. Elle a répandu en long et en large beaucoup d’erreurs de ce genre, ‘enseignant pour doctrines les commandements d’hommes’ Matthieu 15.9. Selected Messages, book 2, 118.1 ; Messages Choisis, volume 2, 135.2.
When Jesus began His public ministry, He cleansed the Temple from its sacrilegious profanation. Among the last acts of His ministry was the second cleansing of the Temple. So in the last work for the warning of the world, two distinct calls are made to the churches. The second angel’s message is, “Babylon is fallen, is fallen, that great city, because she made all nations drink of the wine of the wrath of her fornication” (Revelation 14:8). And in the loud cry of the third angel’s message a voice is heard from heaven saying, “Come out of her, my people, that ye be not partakers of her sins, and that ye receive not of her plagues. For her sins have reached unto heaven, and God hath remembered her iniquities” (Revelation 18:4, 5).–The Review and Herald, Dec. 6, 1892. 2SM 118.2 ; Selected Messages, book 2, 118.2. Lorsque Jésus commença son ministère public, Il purifia le temple de ses profanations sacrilèges. Parmi les derniers actes de Son ministère fut la seconde purification du temple. De même dans la dernière œuvre d’avertissement du monde, deux appels distincts sont faits aux églises. Le message du second ange est : ‘Babylone, est tombée, [elle] est tombée cette grande ville parce qu’elle a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication’ Apocalypse 14.8. Et dans le grand cri du message du troisième ange une voix est entendue du ciel disant : ‘Sortez du milieu d’elle mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses plaies ; Car ses péchés ont atteint le ciel et Dieu s’est souvenu de ses iniquités’. Apocalypse 18.5. Selected Messages, book 2, 118.2 ; Messages Choisis, volume 2, 135.3.
Again the piercing look of Jesus swept over the desecrated court of the temple. All eyes were turned toward Him. Priest and ruler, Pharisee and Gentile, looked with astonishment and awe upon Him who stood before them with the majesty of heaven’s King. Divinity flashed through humanity, investing Christ with a dignity and glory He had never manifested before. Those standing nearest Him drew as far away as the crowd would permit. Except for a few of His disciples, the Saviour stood alone. Every sound was hushed. The deep silence seemed unbearable. Christ spoke with a power that swayed the people like a mighty tempest: “It is written, My house shall be called the house of prayer; but ye have made it a den of thieves.” His voice sounded like a trumpet through the temple. The displeasure of His countenance seemed like consuming fire. With authority He commanded, “Take these things hence.” John 2:16. DA 590.4 ; Desire of Ages, 590.4. Une fois de plus, le regard perçant de Jésus se promena à travers le parvis profané du temple. Tous les yeux étaient fixés sur lui. Prêtres et chefs, pharisiens et païens, considéraient, avec étonnement et avec crainte, Celui qui se tenait devant eux, dans toute la majesté d’un roi céleste. La divinité transparaissait à travers son humanité, conférant au Christ une dignité et une gloire qu’il n’avait encore jamais manifestées. Ceux qui se trouvaient près de lui s’éloignèrent autant que le leur permit la foule. A l’exception de quelques uns de Ses disciples, le Sauveur resta seul. Il se fit un grand silence, un silence oppressant. Christ parla avec une puissance qui secouait la foule, comme une tempête violente, ‘Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs.’ Sa voix résonnait comme le son d’une trompette à travers le temple. L’indignation qui se reflétait sur son visage lui donnait l’aspect d’un feu consumant. Il commanda avec autorité : “Otez cela d’ici.” Jean 2.16. Desire of Ages, 590.4 ; Jésus-Christ, 584.3.
… When the multitude fled from the temple, many had remained behind. These were now joined by the newcomers. Again the temple court was filled by the sick and the dying, and once more Jesus ministered to them. DA 592.1 ; Desire of Ages, 592.1. Lorsque la multitude s’enfuit du temple, plusieurs étaient restés en arrière. Ceux-ci se joignirent aux nouveaux arrivés. De nouveau le parvis du temple était rempli malades et de mourants, et une fois de plus Jésus ils reçurent les soins de Jésus. Desire of Ages, 590 – Jésus-Christ, 585.1.